Euro 2021 : l’Allemagne renverse le Portugal et se replace dans la course aux huitièmes de finale

Frustrés et battus par l’équipe de France (1-0) lors de leur première rencontre, l’Allemagne s’est parfaitement reprise, samedi, en venant à bout du Portugal (4-2) à Munich. Un succès précieux qui relance parfaitement les joueurs de la Mannschaft dans la course à la qualification dans le groupe F, où figure également la France donc, tenue en échec par la Hongrie plus tôt dans la journée (1-1), lit-on sur Le Monde.

Pourtant, les joueurs de Joachim Löw ont encore une fois bien mal commencé leur match. Comme face à la France, l’Allemagne a concédé l’ouverture du score très tôt par l’intermédiaire de l’inévitable Cristiano Ronaldo. La star portugaise était parfaitement placée pour reprendre victorieusement un bon ballon de Diogo Jota à la suite d’une magnifique inspiration de Bernardo Silva (15e).

Mais alors que la Mannschaft s’était cassée les dents toute la rencontre sur la défense des Bleus, elle n’a pas mis longtemps à faire sauter le verrou des Portugais. C’est d’abord le malheureux Ruben Dias qui a concédé un but contre son camp après un centre-tir de Robin Gosens (35e), puis quelques minutes plus tard un autre Portugais, Raphaël Guerreiro, a lui aussi marqué un but contre son équipe en tentant de défendre dans sa surface (39e).

Au retour des vestiaires, les Allemands ont continué sur le même rythme et se sont définitivement mis à l’abri grâce à Kai Havertz à l’issue d’un beau mouvement collectif (51e), puis Gosens sur un centre de Joshua Kimmich (60e). Malgré la réduction du score de Diogo Jota quelques minutes plus tard (67e), les Allemands n’ont jamais vraiment été inquiétés en fin de partie et décrochent donc leur premier succès dans cet Euro. Ils se replacent à hauteur de leur victime du jour dans le groupe F (trois points), juste derrière la France (quatre points), et deux longueurs devant la Hongrie (un point).

Pourtant, les joueurs de Joachim Löw ont encore une fois bien mal commencé leur match. Comme face à la France, l’Allemagne a concédé l’ouverture du score très tôt par l’intermédiaire de l’inévitable Cristiano Ronaldo. La star portugaise était parfaitement placée pour reprendre victorieusement un bon ballon de Diogo Jota à la suite d’une magnifique inspiration de Bernardo Silva (15e).

Mais alors que la Mannschaft s’était cassée les dents toute la rencontre sur la défense des Bleus, elle n’a pas mis longtemps à faire sauter le verrou des Portugais. C’est d’abord le malheureux Ruben Dias qui a concédé un but contre son camp après un centre-tir de Robin Gosens (35e), puis quelques minutes plus tard un autre Portugais, Raphaël Guerreiro, a lui aussi marqué un but contre son équipe en tentant de défendre dans sa surface (39e).

Au retour des vestiaires, les Allemands ont continué sur le même rythme et se sont définitivement mis à l’abri grâce à Kai Havertz à l’issue d’un beau mouvement collectif (51e), puis Gosens sur un centre de Joshua Kimmich (60e). Malgré la réduction du score de Diogo Jota quelques minutes plus tard (67e), les Allemands n’ont jamais vraiment été inquiétés en fin de partie et décrochent donc leur premier succès dans cet Euro. Ils se replacent à hauteur de leur victime du jour dans le groupe F (trois points), juste derrière la France (quatre points), et deux longueurs devant la Hongrie (un point).