Le manque de primes conditionne la participation aux Jeux Olympiques

  • Compétition de voile
Luanda - L'équipe nationale de voile pourrait ne pas participer aux Jeux Olympiques de Tokyo, dans la classe 470, en raison du non-paiement des primes.

Selon le sélectionneur Manuel Lelo, qui s'exprimait à l'ANGOP vendredi, à Luanda, l'enjeu est le retard pris dans l'attribution de la 3e place remportée en 2019, au championnat d'Afrique organisé à Alger (Algérie), et de la qualification pour l'épreuve de Tokyo, obtenue en janvier 2020.

Il a expliqué qu'il existe encore d'autres non-conformités liées à des participations antérieures, mais garantit que le groupe retourne au cycle d’entraînement si les deux situations revendiquées sont satisfaites.

L'équipe nationale, composée de Paixão Afonso et Matias Motinho, est hors de compétition depuis deux semaines.

Contacté par l'ANGOP, le vice-président pour la voile de la Fédération angolaise des sports nautiques (RICA), Nuno Gomes, a confirmé la suspension des travaux des athlètes et de l'équipe technique.

Le responsable a dit qu'il avait été informé par le ministère de la Jeunesse et des Sports qu'il n'attendait que l'allocation des fonds par le ministère des Finances, pour l'accomplissement de cette obligation et d'autres concernant le paiement des prix dans les fédérations sportives.

Il a ajouté que des négociations étaient en cours avec les athlètes et l'équipe technique, dans le but d'éviter toute situation rendant la présence du sport aux Jeux Olympiques de Tokyo irréalisable.

L'Angola sera également présent dans la compétition japonaise avec l'équipe féminine senior de handball, judo, athlétisme et natation.

Le basket-ball masculin senior cherche à se qualifier au tournoi préolympique, qui se jouera du 29 de ce mois au 4 juillet, à Kaunas, en Lituanie.

Selon le sélectionneur Manuel Lelo, qui s'exprimait à l'ANGOP vendredi, à Luanda, l'enjeu est le retard pris dans l'attribution de la 3e place remportée en 2019, au championnat d'Afrique organisé à Alger (Algérie), et de la qualification pour l'épreuve de Tokyo, obtenue en janvier 2020.

Il a expliqué qu'il existe encore d'autres non-conformités liées à des participations antérieures, mais garantit que le groupe retourne au cycle d’entraînement si les deux situations revendiquées sont satisfaites.

L'équipe nationale, composée de Paixão Afonso et Matias Motinho, est hors de compétition depuis deux semaines.

Contacté par l'ANGOP, le vice-président pour la voile de la Fédération angolaise des sports nautiques (RICA), Nuno Gomes, a confirmé la suspension des travaux des athlètes et de l'équipe technique.

Le responsable a dit qu'il avait été informé par le ministère de la Jeunesse et des Sports qu'il n'attendait que l'allocation des fonds par le ministère des Finances, pour l'accomplissement de cette obligation et d'autres concernant le paiement des prix dans les fédérations sportives.

Il a ajouté que des négociations étaient en cours avec les athlètes et l'équipe technique, dans le but d'éviter toute situation rendant la présence du sport aux Jeux Olympiques de Tokyo irréalisable.

L'Angola sera également présent dans la compétition japonaise avec l'équipe féminine senior de handball, judo, athlétisme et natation.

Le basket-ball masculin senior cherche à se qualifier au tournoi préolympique, qui se jouera du 29 de ce mois au 4 juillet, à Kaunas, en Lituanie.