Démarrage des candidatures pour la gestion de la décharge de Mulenvos

  • Recolha de lixo (ARQUIVO)
Luanda - Le Comité d'évaluation de l'appel d'offres public international de qualification ouvre ce mardi les candidatures pour la requalification et la gestion de la décharge sanitaire de Mulenvos, dans la capitale du pays.

La cérémonie d'ouverture, qui aura lieu dans la salle de presse Carlos Rocha Dilolwa, au 9ème  étage de l’édifice CIF Luanda One, à 10h00, se déroule un jour après la fin du processus de réception des candidatures respectives, qui seront évaluées postérieurement.

Lors de la première phase, ouverte le 30 avril dernier, 25 concurrents, entre nationaux et internationaux, ont acquis les documents de l’appel d’offres, selon un communiqué de presse.

Selon le document auquel l'ANGOP a eu accès lundi, les concurrents qui satisfont aux exigences requises seront invités à présenter leurs propositions, donnant lieu à la deuxième phase de l'appel d'offres.

Le comité d'évaluation est composé de techniciens des ministères de l'Économie et de la Planification, des Finances, de la Culture, du Tourisme et de l'Environnement, du Gouvernement provincial de Luanda et de l'Agence nationale des déchets.

Le projet de concession pour la gestion de la Décharge de Mulenvos, approuvé par le Décret présidentiel nº34/21 du 24 mars, sera mis en œuvre en tant que partenariat public-privé et prévoit le triage et la valorisation des déchets solides, la vente de déchets recyclés, le compostage, l'incinération, le biogaz et la production d'énergie.

Une étude réalisée par le ministère de l'Économie et du Planification estime que la province de Luanda produit environ 3,3 millions de tonnes de déchets par an.

Cependant, l’étude indique que 45% de ces déchets peuvent être utilisés comme matière première pour l'industrie, 35% comme engrais, et les 20% restants peuvent être utilisés dans la production d'énergie.

La cérémonie d'ouverture, qui aura lieu dans la salle de presse Carlos Rocha Dilolwa, au 9ème  étage de l’édifice CIF Luanda One, à 10h00, se déroule un jour après la fin du processus de réception des candidatures respectives, qui seront évaluées postérieurement.

Lors de la première phase, ouverte le 30 avril dernier, 25 concurrents, entre nationaux et internationaux, ont acquis les documents de l’appel d’offres, selon un communiqué de presse.

Selon le document auquel l'ANGOP a eu accès lundi, les concurrents qui satisfont aux exigences requises seront invités à présenter leurs propositions, donnant lieu à la deuxième phase de l'appel d'offres.

Le comité d'évaluation est composé de techniciens des ministères de l'Économie et de la Planification, des Finances, de la Culture, du Tourisme et de l'Environnement, du Gouvernement provincial de Luanda et de l'Agence nationale des déchets.

Le projet de concession pour la gestion de la Décharge de Mulenvos, approuvé par le Décret présidentiel nº34/21 du 24 mars, sera mis en œuvre en tant que partenariat public-privé et prévoit le triage et la valorisation des déchets solides, la vente de déchets recyclés, le compostage, l'incinération, le biogaz et la production d'énergie.

Une étude réalisée par le ministère de l'Économie et du Planification estime que la province de Luanda produit environ 3,3 millions de tonnes de déchets par an.

Cependant, l’étude indique que 45% de ces déchets peuvent être utilisés comme matière première pour l'industrie, 35% comme engrais, et les 20% restants peuvent être utilisés dans la production d'énergie.