Le Président angolais invite les hommes d'affaires turcs à investir dans le textile et l'exploitation minière

  • Le Président de la République, João Lourenço et son homologue turc, Recep Erdogan
Luanda – Le Président de la République, João Lourenço, a invité mercredi des hommes d'affaires turcs à investir en Angola, dans les secteurs des mines, de l'agriculture et de l'industrie textile, en raison de leur expérience dans ces domaines.

S'exprimant lors de l'ouverture du Forum des affaires Angola-Turquie, qui se tient à Ankara, le Chef de l'État angolais a souligné la capacité technologique, commerciale et technique des Turcs, raison pour laquelle il attendait avec confiance leurs investissements sur le sol angolais.

« Permettez-moi de remercier les autorités de la République de Turquie, en particulier le Conseil turc des relations économiques à l'étranger, pour l'organisation de cet événement important, même en période de restrictions dues à la pandémie de Covid-19 », a-t-il déclaré.

João Lourenço a également salué le potentiel de ce pays eurasien dans l'assemblage de voitures, la production de tracteurs, de tissus, d'aliments, d'engrais, de produits électroniques et électroménagers, de vêtements et de chaussures, ainsi que dans l'industrie pharmaceutique.

Il a également indiqué que l'Angola reconnaît et s'intéresse à l'expérience de la Turquie dans l'agriculture, ainsi qu'aux nouveaux investissements dans le secteur minier, où il existe de nombreux métaux à explorer, en mettant l'accent sur le fer, l'or et le cuivre.

L'Angola et la Turquie ont développé des relations bilatérales depuis 1980, renforcées mardi dernier (27), avec la signature de 10 accords de coopération, dans les domaines du commerce, de l'économie, des ressources minérales et des transports, entre autres.

Le Président de la République est en Turquie depuis lundi, en visite d'Etat, qui s'achève aujourd'hui, après avoir déjà tenu des réunions de travail avec son homologue, Recep Erdogan, avec qui il a présidé la cérémonie de signature de dix accords en vue de renforcer les accords bilatéraux de coopération.

 

 

 

S'exprimant lors de l'ouverture du Forum des affaires Angola-Turquie, qui se tient à Ankara, le Chef de l'État angolais a souligné la capacité technologique, commerciale et technique des Turcs, raison pour laquelle il attendait avec confiance leurs investissements sur le sol angolais.

« Permettez-moi de remercier les autorités de la République de Turquie, en particulier le Conseil turc des relations économiques à l'étranger, pour l'organisation de cet événement important, même en période de restrictions dues à la pandémie de Covid-19 », a-t-il déclaré.

João Lourenço a également salué le potentiel de ce pays eurasien dans l'assemblage de voitures, la production de tracteurs, de tissus, d'aliments, d'engrais, de produits électroniques et électroménagers, de vêtements et de chaussures, ainsi que dans l'industrie pharmaceutique.

Il a également indiqué que l'Angola reconnaît et s'intéresse à l'expérience de la Turquie dans l'agriculture, ainsi qu'aux nouveaux investissements dans le secteur minier, où il existe de nombreux métaux à explorer, en mettant l'accent sur le fer, l'or et le cuivre.

L'Angola et la Turquie ont développé des relations bilatérales depuis 1980, renforcées mardi dernier (27), avec la signature de 10 accords de coopération, dans les domaines du commerce, de l'économie, des ressources minérales et des transports, entre autres.

Le Président de la République est en Turquie depuis lundi, en visite d'Etat, qui s'achève aujourd'hui, après avoir déjà tenu des réunions de travail avec son homologue, Recep Erdogan, avec qui il a présidé la cérémonie de signature de dix accords en vue de renforcer les accords bilatéraux de coopération.