Les banques ne pourront verser que cinq millions de kwanzas en pièces métalliques – annonce la BNA

  • Banque Nationale d'Angola
Luanda - Cinq millions de kwanzas, en pièces métalliques, est la limite maximale autorisée par la Banque nationale d'Angola (BNA) pour les versements, une fois par semaine, par les institutions financières bancaires opérant dans le pays.

Selon l'Instruction de la Banque Centrale du 06 novembre, à laquelle l'Angop a eu accès, il est nécessaire de définir des règles et des procédures relatives aux opérations de versement de pièces métalliques dans le trésor la BNA, ainsi que dans ses délégations régionales.

Chaque fois que les banques ont l'intention de retirer des pièces métalliques de circulation, la BNA ordonne l'emballage de celles-ci dans des sachets dans lesquels doivent être indiquées la série, la quantité, la dénomination et l'identification de l'institution de dépôt.

Les règles de la BNA stipulent également que, aux fins de vérifier l'authenticité et les conditions de dépôt des pièces métalliques à verser, les banques doivent procéder à des emballages séparés, en fonction de leur état, comme aptes, impropres à la circulation et soupçons de légitimité.

Les pièces métalliques authentiques défectueuses ou dont les caractéristiques techniques et d'identification (corrosion, saleté, perforation, dimensions, poids, couleur) ont été altérées pendant une période de circulation relativement longue, ne peuvent plus être en circulation.

Selon l'Instruction de la Banque Centrale du 06 novembre, à laquelle l'Angop a eu accès, il est nécessaire de définir des règles et des procédures relatives aux opérations de versement de pièces métalliques dans le trésor la BNA, ainsi que dans ses délégations régionales.

Chaque fois que les banques ont l'intention de retirer des pièces métalliques de circulation, la BNA ordonne l'emballage de celles-ci dans des sachets dans lesquels doivent être indiquées la série, la quantité, la dénomination et l'identification de l'institution de dépôt.

Les règles de la BNA stipulent également que, aux fins de vérifier l'authenticité et les conditions de dépôt des pièces métalliques à verser, les banques doivent procéder à des emballages séparés, en fonction de leur état, comme aptes, impropres à la circulation et soupçons de légitimité.

Les pièces métalliques authentiques défectueuses ou dont les caractéristiques techniques et d'identification (corrosion, saleté, perforation, dimensions, poids, couleur) ont été altérées pendant une période de circulation relativement longue, ne peuvent plus être en circulation.