La centrale de Malembo va recevoir 26 millions de pieds cubes de gaz

  • Transformateurs électriques
Cabinda (Angola) - L'Agence nationale du gaz pétrolier et des biocarburants a décidé lundi, à Cabinda, de passer de 8 millions à 26 millions de pieds cubes de gaz par jour pour assurer le fonctionnement à 100 % des turbines à gaz de la centrale thermique de Malembo.

La décision, prise en partenariat avec l'opérateur pétrolier Chevron et ses associés du Bloc-0, annoncée à Cabinda, lors de la rencontre entre le secrétaire d'État au Pétrole et au Gaz, José Alexandre Barroso, et le gouverneur de Cabinda, Marcos Nhunga, et des responsables du secteur de l'énergie.

José Alexandre Barroso a précisé que l'approvisionnement de 8 millions de pieds cubes/jour durera jusqu'en septembre 2022, une période qui devrait passer à 26 millions, lorsque les deux (2) turbines du système dual (gaz et diesel) passeront en définitif de ne travailler qu'avec du gaz.

Il a également mentionné que l'approvisionnement en carburant diesel, mis à disposition par la Sonangol à la centrale thermique de Malembo et au terminal océanique de Cabinda (TOC), a connu une augmentation, qu’il n’a pas précisé, mais elle est due à la disponibilité d'un autre pétrolier qui fait cinq fréquences mensuelles vers la province.

Concernant l'approvisionnement en gaz de cuisine, un programme visant à améliorer substantiellement tant les quantités que la qualité d'approvisionnement de l'unité gaz et énergies renouvelables de la Sonangol a été présenté, avec la mise sur le marché de deux mille bouteilles de gaz supplémentaires.

Lors d'un séjour de quelques heures dans la province, le secrétaire d'État au Pétrole et au Gaz a visité le site où est en cours de construction la future raffinerie de Cabinda, dont les travaux dans la première phase ont déjà atteint 80%.

La décision, prise en partenariat avec l'opérateur pétrolier Chevron et ses associés du Bloc-0, annoncée à Cabinda, lors de la rencontre entre le secrétaire d'État au Pétrole et au Gaz, José Alexandre Barroso, et le gouverneur de Cabinda, Marcos Nhunga, et des responsables du secteur de l'énergie.

José Alexandre Barroso a précisé que l'approvisionnement de 8 millions de pieds cubes/jour durera jusqu'en septembre 2022, une période qui devrait passer à 26 millions, lorsque les deux (2) turbines du système dual (gaz et diesel) passeront en définitif de ne travailler qu'avec du gaz.

Il a également mentionné que l'approvisionnement en carburant diesel, mis à disposition par la Sonangol à la centrale thermique de Malembo et au terminal océanique de Cabinda (TOC), a connu une augmentation, qu’il n’a pas précisé, mais elle est due à la disponibilité d'un autre pétrolier qui fait cinq fréquences mensuelles vers la province.

Concernant l'approvisionnement en gaz de cuisine, un programme visant à améliorer substantiellement tant les quantités que la qualité d'approvisionnement de l'unité gaz et énergies renouvelables de la Sonangol a été présenté, avec la mise sur le marché de deux mille bouteilles de gaz supplémentaires.

Lors d'un séjour de quelques heures dans la province, le secrétaire d'État au Pétrole et au Gaz a visité le site où est en cours de construction la future raffinerie de Cabinda, dont les travaux dans la première phase ont déjà atteint 80%.