La Chine achète un tiers du gaz à l’Angola

  • Plateforme pétrolière offshore
Luanda - L'Angola a exporté 1,09 million de tonnes métriques de gaz au premier trimestre de cette année, dont 31,54% vers la République de Chine.

Sur la quantité exportée, l'Inde en a acheté 30,75%, ainsi que la République démocratique du Congo (seul pays africain), dont les chiffres n'ont pas été avancés jeudi, par le ministère des Ressources minérales, du Pétrole et du Gaz (Mirempet).

Sur le gaz exporté, 80,94% correspondent au gaz naturel liquéfié (GNL), 12,58% au gaz propane et 3,12% aux condensats.

Pour l'exportation de ces produits, selon les données présentées par le directeur du bureau d'études, de planification et de statistiques du Mirempet, Alexandre Garreto, des prix pondérés de 431,33 USD / TM ont été facturés pour le GNL, pour le gaz butane 400,86 USD / TM, le propane 402,77 USD / TM et 537,47 USD / TM pour les condensats.

Les données publiées par l'Agence nationale du pétrole, du gaz et des biocarburants (ANPG) parvenues à l'ANGOP montrent qu'en mars de cette année, la production de gaz associé était de 84 573 millions de pieds cubes, ce qui correspond à une moyenne de 2728 millions de pieds cubes par jour (MMSCFD).

Sur le volume, 1 334 MMSCFD ont été injectés, 725 MMSCFD mis à la disposition de l'usine ALNG, 263 MMSCFD pour la production d'électricité dans les installations pétrolières et le reste a été utilisé dans les opérations et l’écoulement du pétrole.

Sur la quantité exportée, l'Inde en a acheté 30,75%, ainsi que la République démocratique du Congo (seul pays africain), dont les chiffres n'ont pas été avancés jeudi, par le ministère des Ressources minérales, du Pétrole et du Gaz (Mirempet).

Sur le gaz exporté, 80,94% correspondent au gaz naturel liquéfié (GNL), 12,58% au gaz propane et 3,12% aux condensats.

Pour l'exportation de ces produits, selon les données présentées par le directeur du bureau d'études, de planification et de statistiques du Mirempet, Alexandre Garreto, des prix pondérés de 431,33 USD / TM ont été facturés pour le GNL, pour le gaz butane 400,86 USD / TM, le propane 402,77 USD / TM et 537,47 USD / TM pour les condensats.

Les données publiées par l'Agence nationale du pétrole, du gaz et des biocarburants (ANPG) parvenues à l'ANGOP montrent qu'en mars de cette année, la production de gaz associé était de 84 573 millions de pieds cubes, ce qui correspond à une moyenne de 2728 millions de pieds cubes par jour (MMSCFD).

Sur le volume, 1 334 MMSCFD ont été injectés, 725 MMSCFD mis à la disposition de l'usine ALNG, 263 MMSCFD pour la production d'électricité dans les installations pétrolières et le reste a été utilisé dans les opérations et l’écoulement du pétrole.