Un gouvernant demande l'installation de chambres de conservation du produit dans des foires agricoles

  • Secrétaire d'État au Commerce, Amadeu Nunes.
Malanje (Angola) - Le secrétaire d'État au Commerce, Amadeu Nunes, a demandé mercredi, aux gouvernorats provinciaux de mettre en place des chambres pour la conservation des produits agricoles et pastoraux dans des foires, en vue de ramollir les déchets de la production d'exposants.

Sans énumérer les produits qui se gâtent dans les foires réalisées dans le pays, le responsable a déclaré qu'il est important de faire attention à ce problème, vu que des légumes, des tubercules et des horticoles avec de petites périodes de validité, finissent par se détériorer en raison d'un manque de ces équipements.

"Nous allons articuler avec les gouvernorats provinciaux en particulier avec les bureaux économiques intégrés, de sorte que, dans les événements à venir, ces infrastructures autour d'eux et que les exposants agricoles ne se sentent pas blessés et que leurs excédents soient préservés", a-t-il dit. Le responsable qui parlait dans le cadre de l’Expo-Malanje, ouverte le même jour, a considérée comme fondamentale qu’il y ait également un accord pour l'achat des excédents de produits aux foires, de manière à aider les exposants.

D'autre part, il a fait savoir que le programme de développement rural intégré en cours dans le pays donne de bons résultats, vu que la réalisation des sur le terrain, le 1er congrès international de manioc, la répartition des fourgonnettes aux agents économiques, entre autres, fait partie de ce projet.

Sur l’écoulement de la production agricole vers les grands centres de consommation, Amadeu Nunes, a souligné que le problème sera dépassé cette année, avec la distribution de 500 camionnettes aux agents économiques.

L’Expo-Malanje a une participation de 90 exposants nationaux des succursales de l'agriculture, du tourisme, du commerce, de la culture, de l'innovation et de la technologie et des objectifs de faire connaître le potentiel de Malanje dans le domaine économique, ainsi que d'établir des partenariats entre entreprises de diverses parties de la pays.

L'événement se déroulera simultanément avec le premier congrès international de manioc, dans une co-promotion du ministère de l'Industrie et du Commerce et du gouvernorat  provincial de Malanje, afin de promouvoir la chaîne de valeur des tubercules et ses dérivés.

Sans énumérer les produits qui se gâtent dans les foires réalisées dans le pays, le responsable a déclaré qu'il est important de faire attention à ce problème, vu que des légumes, des tubercules et des horticoles avec de petites périodes de validité, finissent par se détériorer en raison d'un manque de ces équipements.

"Nous allons articuler avec les gouvernorats provinciaux en particulier avec les bureaux économiques intégrés, de sorte que, dans les événements à venir, ces infrastructures autour d'eux et que les exposants agricoles ne se sentent pas blessés et que leurs excédents soient préservés", a-t-il dit. Le responsable qui parlait dans le cadre de l’Expo-Malanje, ouverte le même jour, a considérée comme fondamentale qu’il y ait également un accord pour l'achat des excédents de produits aux foires, de manière à aider les exposants.

D'autre part, il a fait savoir que le programme de développement rural intégré en cours dans le pays donne de bons résultats, vu que la réalisation des sur le terrain, le 1er congrès international de manioc, la répartition des fourgonnettes aux agents économiques, entre autres, fait partie de ce projet.

Sur l’écoulement de la production agricole vers les grands centres de consommation, Amadeu Nunes, a souligné que le problème sera dépassé cette année, avec la distribution de 500 camionnettes aux agents économiques.

L’Expo-Malanje a une participation de 90 exposants nationaux des succursales de l'agriculture, du tourisme, du commerce, de la culture, de l'innovation et de la technologie et des objectifs de faire connaître le potentiel de Malanje dans le domaine économique, ainsi que d'établir des partenariats entre entreprises de diverses parties de la pays.

L'événement se déroulera simultanément avec le premier congrès international de manioc, dans une co-promotion du ministère de l'Industrie et du Commerce et du gouvernorat  provincial de Malanje, afin de promouvoir la chaîne de valeur des tubercules et ses dérivés.