Le contrôle des banques commerciales est faible - Nelson Prata

  • Banco Bci
Luanda - Le coordinateur du premier «Congrès du droit bancaire», Nelson Prata, a indiqué vendredi que la faiblesse du secteur bancaire en Angola réside dans le contrôle inefficace de la Banque centrale par rapport aux banques commerciales.

S'exprimant à la fin du forum, Nelson Prata a également souligné que le contrôle interne des banques commerciales était faible et préjudiciable à la qualité du travail du secteur.

Selon le technicien, l'activité bancaire de l'Angola par rapport aux autres pays n'est pas très différente. Ce qui différencie, c'est le mode d'action, a-t-il dit, indiquant  que le droit bancaire est international.

Concernant les conclusions et recommandations du forum, l'interlocuteur a indiqué que la coordination préparera un rapport et le mettra à la disposition du public et, en particulier, des entités qui opèrent dans le secteur bancaire et les institutions financières non bancaires.
L'objectif principal de l'activité est de créer une plate-forme permettant de discuter des questions d'actualité et d'un intérêt particulier pour le secteur bancaire.

Le premier Congrès du droit bancaire a débattu, pendant deux jours, de thèmes tels que «Défense du consommateur bancaire», «Blanchiment d'argent», «Système de contrôle interne des banques», «Intérêts bancaires» et «Crédit bancaire».

S'exprimant à la fin du forum, Nelson Prata a également souligné que le contrôle interne des banques commerciales était faible et préjudiciable à la qualité du travail du secteur.

Selon le technicien, l'activité bancaire de l'Angola par rapport aux autres pays n'est pas très différente. Ce qui différencie, c'est le mode d'action, a-t-il dit, indiquant  que le droit bancaire est international.

Concernant les conclusions et recommandations du forum, l'interlocuteur a indiqué que la coordination préparera un rapport et le mettra à la disposition du public et, en particulier, des entités qui opèrent dans le secteur bancaire et les institutions financières non bancaires.
L'objectif principal de l'activité est de créer une plate-forme permettant de discuter des questions d'actualité et d'un intérêt particulier pour le secteur bancaire.

Le premier Congrès du droit bancaire a débattu, pendant deux jours, de thèmes tels que «Défense du consommateur bancaire», «Blanchiment d'argent», «Système de contrôle interne des banques», «Intérêts bancaires» et «Crédit bancaire».