Le gouverneur veut l'inclusion de la pisciculture dans la lutte contre la pauvreté

  • Adriano Mendes de Carvalho, gouverneur provincial do Cuanza Norte
Ndalatando (Angola)- Le gouverneur de la province de Cuanza Norte, Adriano Mendes de Carvalho, a conseillé mercredi, à Ndalatando, les administrateurs municipaux d'inclure la promotion de la pisciculture dans les actions de lutte contre la pauvreté et de développement local.

Selon le gouverneur, qui intervenait lors de la réunion du Conseil de direction technique du Gouvernorat provincial, les administrateurs devraient guider la construction de 15 réservoirs dans chaque municipalité, afin de stimuler la culture du « cacusso » et de la production de poisson-chat, afin d'enrichir la diète alimentaire de la population.

Adriano Mendes de Carvalho a également demandé aux administrateurs de profiter des quantités de maïs produites dans le cadre du projet Agro-Jovem pour la fabrication d'aliments pour bancs.

Au cours de la réunion, le conseil de direction technique du gouvernorat provincial a analysé le projet Agro-Jovem, en cours de mise en œuvre dans les dix municipalités de la province, le programme de lutte contre la faim et la pauvreté et l'exécution des projets du programme intégré d'intervention dans les municipalités (PIIM )).

Pour le coordinateur national du programme de lutte contre la pauvreté et de développement local, Miguel Pereira, les administrations municipales devraient orienter les actions de ce plan dans la production agricole pour autonomiser les familles.

Il a estimé qu'en raison de la pauvreté multidimensionnelle dans laquelle se trouvent de nombreuses familles, la production agricole les aidera à sortir de cette situation.

Il a rappelé que l'Exécutif est en train d'améliorer la situation monétaire de nombreuses familles, à travers le programme Kwenda, qui envisage la distribution de huit mille cinq cents kwanzas par mois pour chaque ménage.

Selon le gouverneur, qui intervenait lors de la réunion du Conseil de direction technique du Gouvernorat provincial, les administrateurs devraient guider la construction de 15 réservoirs dans chaque municipalité, afin de stimuler la culture du « cacusso » et de la production de poisson-chat, afin d'enrichir la diète alimentaire de la population.

Adriano Mendes de Carvalho a également demandé aux administrateurs de profiter des quantités de maïs produites dans le cadre du projet Agro-Jovem pour la fabrication d'aliments pour bancs.

Au cours de la réunion, le conseil de direction technique du gouvernorat provincial a analysé le projet Agro-Jovem, en cours de mise en œuvre dans les dix municipalités de la province, le programme de lutte contre la faim et la pauvreté et l'exécution des projets du programme intégré d'intervention dans les municipalités (PIIM )).

Pour le coordinateur national du programme de lutte contre la pauvreté et de développement local, Miguel Pereira, les administrations municipales devraient orienter les actions de ce plan dans la production agricole pour autonomiser les familles.

Il a estimé qu'en raison de la pauvreté multidimensionnelle dans laquelle se trouvent de nombreuses familles, la production agricole les aidera à sortir de cette situation.

Il a rappelé que l'Exécutif est en train d'améliorer la situation monétaire de nombreuses familles, à travers le programme Kwenda, qui envisage la distribution de huit mille cinq cents kwanzas par mois pour chaque ménage.