Le diamant rose transformé en trois pierres polies

  • Diamante cor de rosa
Dundo (Angola) - La taille d'un diamant brut rose de 46 carats, trouvé en 2018 à la mine de Lulo, dans la province de Lunda Norte, a donné naissance à trois pierres «précieuses», dont une pierre en forme de cœur de 15,2 carats.

Selon une note de l’Endiama E.P. parvenue jeudi à l'ANGOP, la taille dudit diamant, qui a résulté en trois pierres, a été effectuée en Belgique depuis le début de l'année en cours, s'étant achevée en novembre.

La note ajoute que les deux autres diamants issus de ce processus de taille sont deux pierres de 3,3 et 2,3 carats, respectivement.

La pierre principale du groupe a été classée par le Gemmological Institute of America (GIA) comme ayant une couleur rose orange intense, avec peu d'inclusions (degré de clarté VVS1), et d'excellentes notes pour la taille comme pour la symétrie.

En réaction à l'événement, le président du conseil d'administration de l'ENDIAMA EP, Ganga Júnior, a déclaré que les résultats obtenus à partir de ce diamant constituaient une preuve physique et visible du grand potentiel de la mine de Lulo, qui en raison de la qualité et des caractéristiques des diamants qu'elle a produits, renforce la confiance dans l'avenir de l'industrie nationale du diamant.

Les diamants roses sont rares et représentent moins de 0,1% de la production mondiale de diamants. Avec la fermeture récente de la célèbre mine souterraine d'Argyle en Australie, qui produisait 90% des diamants roses naturels du monde, ces diamants sont sur le point de se raréfier.

Ceci, selon le PCA de l'Endiama, est de bon augure pour la future vente du diamant rose poli de 15,2 carats et autres diamants issus de ce partenariat de taille de valeur relutive.

La mine Lulo, intégrée au complexe minier de Lucapa, est connue pour ses diamants rares et de haute qualité. Depuis le début de son exploration, en 2010, que l’on s’aperçoit du potentiel de qualité et de quantité.

Les blocs 6 et 8 ont été responsables de la production de 13 des 15 pierres de plus de 100 carats de cette mine, y compris le plus gros diamant jamais trouvé en Angola (2016), avec 404,2 carats.

Les records de la société indiquent la production de 12 diamants de plus de 100 carats.

Le Projet Lulo est exploité dans le cadre d'une association de participation, où l’Endiama détient (32%), Lucapa Diamond Company Limited (40%) et l'opérateur Rosas & Pétalas (28%).

Selon une note de l’Endiama E.P. parvenue jeudi à l'ANGOP, la taille dudit diamant, qui a résulté en trois pierres, a été effectuée en Belgique depuis le début de l'année en cours, s'étant achevée en novembre.

La note ajoute que les deux autres diamants issus de ce processus de taille sont deux pierres de 3,3 et 2,3 carats, respectivement.

La pierre principale du groupe a été classée par le Gemmological Institute of America (GIA) comme ayant une couleur rose orange intense, avec peu d'inclusions (degré de clarté VVS1), et d'excellentes notes pour la taille comme pour la symétrie.

En réaction à l'événement, le président du conseil d'administration de l'ENDIAMA EP, Ganga Júnior, a déclaré que les résultats obtenus à partir de ce diamant constituaient une preuve physique et visible du grand potentiel de la mine de Lulo, qui en raison de la qualité et des caractéristiques des diamants qu'elle a produits, renforce la confiance dans l'avenir de l'industrie nationale du diamant.

Les diamants roses sont rares et représentent moins de 0,1% de la production mondiale de diamants. Avec la fermeture récente de la célèbre mine souterraine d'Argyle en Australie, qui produisait 90% des diamants roses naturels du monde, ces diamants sont sur le point de se raréfier.

Ceci, selon le PCA de l'Endiama, est de bon augure pour la future vente du diamant rose poli de 15,2 carats et autres diamants issus de ce partenariat de taille de valeur relutive.

La mine Lulo, intégrée au complexe minier de Lucapa, est connue pour ses diamants rares et de haute qualité. Depuis le début de son exploration, en 2010, que l’on s’aperçoit du potentiel de qualité et de quantité.

Les blocs 6 et 8 ont été responsables de la production de 13 des 15 pierres de plus de 100 carats de cette mine, y compris le plus gros diamant jamais trouvé en Angola (2016), avec 404,2 carats.

Les records de la société indiquent la production de 12 diamants de plus de 100 carats.

Le Projet Lulo est exploité dans le cadre d'une association de participation, où l’Endiama détient (32%), Lucapa Diamond Company Limited (40%) et l'opérateur Rosas & Pétalas (28%).