Les diamants rapportent 690 millions de dollars au premier semestre

  • Diamants d'Angola
Dundo – La commercialisation des diamants, durant le premier semestre de l'année en cours, a permis un chiffre d'affaires de 690 millions de dollars américains (plus de 436 milliards de kwanzas), selon le président du Conseil d'Administration d'ENDIAMA EP, Ganga Júnior.

S’exprimant à la presse, à l'issue de la réunion de bilan du sous-secteur des diamants, Ganga Júnior a déclaré que les  ventes et les niveaux de facturation étaient conformes aux prévisions pour cette période.

Sans avancer de données comparatives en termes de facturation et de production, il a précisé que les prévisions pour cette année pointaient 9,3 carats de diamants, les objectifs dépassés d'environ 1,3 pour cent, seulement au premier semestre.

"Nous allons bien, malgré les restrictions auxquelles nous sommes confrontées en raison  du Covid-19. De manière générale, nous voyons qu’il y a un grand effort afin de respecter les programmes établis", a-t-il souligné.

Concernant l’état des mines, Ganga Júnior a garanti qu'elles étaient stables, malgré les limitations imposées par la pandémie de Covid-19.

Le pays dispose actuellement de 13 mines de diamants en fonctionnement, à savoir  Calonda, Chitotolo, Lulu, Lunhinga, Cuango, Catoca, Furi, Uari, Yetwene, Luminas, Mucuanza, Lunhinga et Somiluana, et  bientôt  , doivent entrer en fonctionnement  tois autres mines de diamants : Tchiegi , Luaxe et  Camute.

Quatorze projets, à savoir Chinguvo, Dala, Gango, Sequege, Tchafua, Quitapazunzo, Cassanguidi, Lacage, Chitamba, Tchissombo, Mualengue, Mussanja, Sachenda et Banje Angola, sont en cours de prospection.

S’exprimant à la presse, à l'issue de la réunion de bilan du sous-secteur des diamants, Ganga Júnior a déclaré que les  ventes et les niveaux de facturation étaient conformes aux prévisions pour cette période.

Sans avancer de données comparatives en termes de facturation et de production, il a précisé que les prévisions pour cette année pointaient 9,3 carats de diamants, les objectifs dépassés d'environ 1,3 pour cent, seulement au premier semestre.

"Nous allons bien, malgré les restrictions auxquelles nous sommes confrontées en raison  du Covid-19. De manière générale, nous voyons qu’il y a un grand effort afin de respecter les programmes établis", a-t-il souligné.

Concernant l’état des mines, Ganga Júnior a garanti qu'elles étaient stables, malgré les limitations imposées par la pandémie de Covid-19.

Le pays dispose actuellement de 13 mines de diamants en fonctionnement, à savoir  Calonda, Chitotolo, Lulu, Lunhinga, Cuango, Catoca, Furi, Uari, Yetwene, Luminas, Mucuanza, Lunhinga et Somiluana, et  bientôt  , doivent entrer en fonctionnement  tois autres mines de diamants : Tchiegi , Luaxe et  Camute.

Quatorze projets, à savoir Chinguvo, Dala, Gango, Sequege, Tchafua, Quitapazunzo, Cassanguidi, Lacage, Chitamba, Tchissombo, Mualengue, Mussanja, Sachenda et Banje Angola, sont en cours de prospection.