La France engagée dans le secteur agro-industriel de Malanje

  • Un terrain agricole à Cunene
Malanje (Angola) - L'ambassadeur de France en Angola, Daniel Vosgien, a réaffirmé, jeudi, l'engagement continu de son pays pour le développement du secteur agro-industriel dans la province de Malanje, en vue de relancer le processus de diversification économique en cours dans le pays.

Au sortir d’une audience que lui a accordée le gouverneur de la province de Malanje, Norberto dos Santos, avec qui il a abordé les questions liées aux investissements potentiels des entrepreneurs français dans la province de Malanje, le diplomate a souligné comme priorité les investissements dans la transformation de la production agricole avec un accent sur l'enseignement.

Daniel Vosgein a également mis l'accent sur le renforcement du partenariat dans le domaine de la culture et de l'enseignement de la langue française, afin de consolider la présence française à Malanje.

L'ambassadeur de France en Angola a visité jeudi l'Institut moyen agraire de Malanje (IMAM), où il a constaté le champ de plantation expérimentale et le lycée EIFFEL.

Au fil de la journée, le diplomate s’informera vendredi sur le fonctionnement de l'ISTAM (Institut Supérieur de Technologie Agro-alimentaire de Malanje), de l'Université Rainha Njinga Mbandi, construite dans le cadre de la coopération entre l'Angola et la France et ouverte en 2020, par le  Président de la République, João Lourenço.

Au sortir d’une audience que lui a accordée le gouverneur de la province de Malanje, Norberto dos Santos, avec qui il a abordé les questions liées aux investissements potentiels des entrepreneurs français dans la province de Malanje, le diplomate a souligné comme priorité les investissements dans la transformation de la production agricole avec un accent sur l'enseignement.

Daniel Vosgein a également mis l'accent sur le renforcement du partenariat dans le domaine de la culture et de l'enseignement de la langue française, afin de consolider la présence française à Malanje.

L'ambassadeur de France en Angola a visité jeudi l'Institut moyen agraire de Malanje (IMAM), où il a constaté le champ de plantation expérimentale et le lycée EIFFEL.

Au fil de la journée, le diplomate s’informera vendredi sur le fonctionnement de l'ISTAM (Institut Supérieur de Technologie Agro-alimentaire de Malanje), de l'Université Rainha Njinga Mbandi, construite dans le cadre de la coopération entre l'Angola et la France et ouverte en 2020, par le  Président de la République, João Lourenço.