Cunene: Le gouvernement veut plus de rigueur dans la lutte contre la pauvreté

Ondjiva – Le vice-gouverneur de la province de Cunene, Apolo Ndinoulenga, a demandé  vendredi à Ondjiva, aux administratifs une plus grande rigueur dans la gestion des fonds alloués à chaque municipalité, compte tenu de la nécessité  de l’amélioration de la qualité de vie de la population.

Au cours d’un séminaire sur la lutte contre la pauvreté, destiné aux administrateurs municipaux, Apolo Ndinoulenga a souligné que la gestion de l'argent (25 millions de kwanzas / mois) devrait assurer, entre autres projets sociaux, l'accès aux services publics de base et se refléter dans la vie des citoyens.

Il est donc nécessaire de réduire la pauvreté et garantir l’inclusion sociale des familles plus vulnérables au sein de six municipalités de la province, a-t-il déclaré.

Des thèmes liés aux aspects généraux du Plan de lutte contre la pauvreté, à la préparation de l’exercice économique de l’année 2021, au  processus d'opérationnalisation du Plan de développement 2018/2022, ont été abordés au cours de la rencontre.

Le rôle de l'administration dans le développement local et durable, les actions et objectifs pour la réintégration des anciens combattants ont également été discutés lors du séminaire.

Au cours d’un séminaire sur la lutte contre la pauvreté, destiné aux administrateurs municipaux, Apolo Ndinoulenga a souligné que la gestion de l'argent (25 millions de kwanzas / mois) devrait assurer, entre autres projets sociaux, l'accès aux services publics de base et se refléter dans la vie des citoyens.

Il est donc nécessaire de réduire la pauvreté et garantir l’inclusion sociale des familles plus vulnérables au sein de six municipalités de la province, a-t-il déclaré.

Des thèmes liés aux aspects généraux du Plan de lutte contre la pauvreté, à la préparation de l’exercice économique de l’année 2021, au  processus d'opérationnalisation du Plan de développement 2018/2022, ont été abordés au cours de la rencontre.

Le rôle de l'administration dans le développement local et durable, les actions et objectifs pour la réintégration des anciens combattants ont également été discutés lors du séminaire.