L'INAPEM certifie quatre-vingt-sept entreprises

  • Cunene: Vista parcial das Instalaçoes do INAPEM
Ondjiva (Angola) – Quatre-vingt-sept entreprises de divers domaines d'activité ont été certifiées au premier semestre de cette année, dans la province de Cunene, par l'Institut national d'appui aux micros, petites et moyennes entreprises (INAPEM), soit 37 de plus que la même période antérieure.

L'INAPEM est un institut public, placé sous la tutelle du Ministère de l'Economie, qui est chargé de mettre en œuvre des politiques et stratégies dans le domaine de la formation et de la capacitation entrepreneuriale.

S'adressant jeudi à l'ANGOP, le responsable des services de l'INAPEM à Cunene, José Valeriano de Carvalho, a expliqué que le processus de certification des entreprises crée des facilités de crédit, des avantages fiscaux et une embauche privilégiée.

Il a informé qu'avec la certification des micros, petites et moyennes entreprises, au moins les propriétaires sont en mesure de savoir quelle est la classification et la taille de l'entreprise calculées dans le taux d'imposition à payer par l'Administration générale des impôts (AGT).

"Dans le passé, les dirigeants d'entreprises non certifiées payaient des impôts au-dessus de la valeur réelle, car ils ne comprenaient pas ces détails, mais maintenant c'est différent", a-t-il déclaré.

Il a expliqué que pour profiter des avantages, les entrepreneurs doivent procéder à la certification de leurs entreprises respectives, afin de disposer des conditions et des installations nécessaires pour augmenter le volume d'affaires.

José Valeriano de Carvalho a réitéré que l'institution est ouverte à une plus grande collaboration avec les entrepreneurs locaux, en créant des facilités pour l'obtention de la certification et d'autres procédures juridiques menées par l'organisme, pour un entrepreneuriat de plus en plus forte et organisée.

L'INAPEM est un institut public, placé sous la tutelle du Ministère de l'Economie, qui est chargé de mettre en œuvre des politiques et stratégies dans le domaine de la formation et de la capacitation entrepreneuriale.

S'adressant jeudi à l'ANGOP, le responsable des services de l'INAPEM à Cunene, José Valeriano de Carvalho, a expliqué que le processus de certification des entreprises crée des facilités de crédit, des avantages fiscaux et une embauche privilégiée.

Il a informé qu'avec la certification des micros, petites et moyennes entreprises, au moins les propriétaires sont en mesure de savoir quelle est la classification et la taille de l'entreprise calculées dans le taux d'imposition à payer par l'Administration générale des impôts (AGT).

"Dans le passé, les dirigeants d'entreprises non certifiées payaient des impôts au-dessus de la valeur réelle, car ils ne comprenaient pas ces détails, mais maintenant c'est différent", a-t-il déclaré.

Il a expliqué que pour profiter des avantages, les entrepreneurs doivent procéder à la certification de leurs entreprises respectives, afin de disposer des conditions et des installations nécessaires pour augmenter le volume d'affaires.

José Valeriano de Carvalho a réitéré que l'institution est ouverte à une plus grande collaboration avec les entrepreneurs locaux, en créant des facilités pour l'obtention de la certification et d'autres procédures juridiques menées par l'organisme, pour un entrepreneuriat de plus en plus forte et organisée.