L’Exécutif investit 88 millions d'euros dans l'électrification de trois municipalités

  • Énergie
Bolongongo (Angola) - Quatre-vingt-huit millions 700 mille euros sont investis par le Gouvernement angolais dans les travaux d'électrification des municipalités de Bolongongo, Banga et Ngonguembo, dans la province de Cuanza Norte.

S'adressant jeudi à la presse, dans la municipalité de Bolongongo, le directeur du Bureau d'études, de planification et de statistiques (GEPE) de Cuanza Norte, Hedimildo Lopes Teixeira, a déclaré que le projet est financé par la banque «Crédit agricole» de la France, dans le cadre d'un accord signé avec l'Exécutif angolais.

Il a souligné que le projet, lancé en avril de l'année en cours, prévoit le raccordement de 35 mille résidences au système de paiement prépayé, en plus de l'électrification de 53 villages où passera la ligne de transport du courant électrique.

À l'occasion, le responsable a indiqué qu'en plus des municipalités de Bolongongo, Banga et Ngonguembo, le projet, d'une durée d'exécution de deux ans, envisage également l'électrification des municipalités de Ndangi Ya Menha et São Pedro da Kilemba à Cambambe, ainsi que Canhoca, dans la municipalité de Cazengo.

Hedimildo Lopes Teixeira a évoqué la construction de 234 kilomètres de ligne de moyenne tension et 54 kilomètres de haute tension, la construction d'une sous-station de 60 kilowatts dans la municipalité de Golungo Alto et l'extension de la sous-station de Cazengo (siège de la province), dont les travaux sont à la charge de la société Elecnor.

Le gouverneur de la province, Adriano Mendes de Carvalho, s'est rendu jeudi dans la municipalité de Bolongongo, à environ 150 kilomètres au nord de Ndalatando, la capitale provinciale, pour vérifier le niveau d'exécution des travaux.

Le gouvernant, bien que satisfait du rythme des travaux, a demandé à l'entrepreneur une plus grande rapidité afin que les objectifs fixés soient atteints.

Avec une population estimée à environ 500 mille habitants, la province de Cuanza Norte a une extension de 20 mille 252 kilomètres carrés. Parmi les municipalités provinciales, sept sont déjà alimentées par le réseau public.

S'adressant jeudi à la presse, dans la municipalité de Bolongongo, le directeur du Bureau d'études, de planification et de statistiques (GEPE) de Cuanza Norte, Hedimildo Lopes Teixeira, a déclaré que le projet est financé par la banque «Crédit agricole» de la France, dans le cadre d'un accord signé avec l'Exécutif angolais.

Il a souligné que le projet, lancé en avril de l'année en cours, prévoit le raccordement de 35 mille résidences au système de paiement prépayé, en plus de l'électrification de 53 villages où passera la ligne de transport du courant électrique.

À l'occasion, le responsable a indiqué qu'en plus des municipalités de Bolongongo, Banga et Ngonguembo, le projet, d'une durée d'exécution de deux ans, envisage également l'électrification des municipalités de Ndangi Ya Menha et São Pedro da Kilemba à Cambambe, ainsi que Canhoca, dans la municipalité de Cazengo.

Hedimildo Lopes Teixeira a évoqué la construction de 234 kilomètres de ligne de moyenne tension et 54 kilomètres de haute tension, la construction d'une sous-station de 60 kilowatts dans la municipalité de Golungo Alto et l'extension de la sous-station de Cazengo (siège de la province), dont les travaux sont à la charge de la société Elecnor.

Le gouverneur de la province, Adriano Mendes de Carvalho, s'est rendu jeudi dans la municipalité de Bolongongo, à environ 150 kilomètres au nord de Ndalatando, la capitale provinciale, pour vérifier le niveau d'exécution des travaux.

Le gouvernant, bien que satisfait du rythme des travaux, a demandé à l'entrepreneur une plus grande rapidité afin que les objectifs fixés soient atteints.

Avec une population estimée à environ 500 mille habitants, la province de Cuanza Norte a une extension de 20 mille 252 kilomètres carrés. Parmi les municipalités provinciales, sept sont déjà alimentées par le réseau public.