Une locomotive de type GE C-30 du CFL arrive à Malanje

  • Le Corridor de Lobito
Malanje (Angola) - Une locomotive de type GE C-30 du Chemin de Fer de Luanda (CFL), est arrivée mercredi soir dans cette ville, avec une équipe technique composée de onze véhicules, dont huit sont des wagons de type J.

Selon une note du CFL, le déplacement de la locomotive a pour objet de réaliser des essais techniques sur la capacité de la voie ferrée sur le tronçon Zenza do Itombe / Cacuso, un parcours de 215 kilomètres.

Venant de la gare Muceques à Luanda, le déplacement vise également à évaluer les œuvres d'art (ponts et aqueducs) destinées à supporter le poids des trains sur cette ligne.

La délégation comprend des employés et des cadres supérieurs des domaines de l'exploration, des ateliers généraux et des infrastructures du CFL, et ouvre ainsi la voie à l'augmentation de la capacité de traction de l'entreprise dans le transport de marchandises le long du corridor Luanda-Cuanza-Norte et Malanje.

Avec la circulation de ces locomotives d'une capacité de traction de 22 tonnes par essieu le long du réseau ferroviaire, de nouvelles perspectives s'ouvrent pour le Chemin de fer de Luanda dans le transport de marchandises et dans l'expansion du portefeuille d'activités.

Dans le cadre du programme de modernisation et d'expansion du CFL-EP, la société a reçu 12 nouvelles locomotives de type GE-C30 qui à ce jour ne circulent pas au-delà de Zenza do Itombe en raison de doutes sur la capacité de l'infrastructure.

Dans l’entre-temps, le Chemin de fer de Luanda prévoit de mettre en œuvre prochainement un projet de remplacement des vieux rails des années 30 par les nouveaux 50, et l'élargissement des virages plus serrés pour permettre plus de sécurité et de vitesse dans la circulation ferroviaire sur le tronçon Zenza do Itombe / Cacuso.

Selon une note du CFL, le déplacement de la locomotive a pour objet de réaliser des essais techniques sur la capacité de la voie ferrée sur le tronçon Zenza do Itombe / Cacuso, un parcours de 215 kilomètres.

Venant de la gare Muceques à Luanda, le déplacement vise également à évaluer les œuvres d'art (ponts et aqueducs) destinées à supporter le poids des trains sur cette ligne.

La délégation comprend des employés et des cadres supérieurs des domaines de l'exploration, des ateliers généraux et des infrastructures du CFL, et ouvre ainsi la voie à l'augmentation de la capacité de traction de l'entreprise dans le transport de marchandises le long du corridor Luanda-Cuanza-Norte et Malanje.

Avec la circulation de ces locomotives d'une capacité de traction de 22 tonnes par essieu le long du réseau ferroviaire, de nouvelles perspectives s'ouvrent pour le Chemin de fer de Luanda dans le transport de marchandises et dans l'expansion du portefeuille d'activités.

Dans le cadre du programme de modernisation et d'expansion du CFL-EP, la société a reçu 12 nouvelles locomotives de type GE-C30 qui à ce jour ne circulent pas au-delà de Zenza do Itombe en raison de doutes sur la capacité de l'infrastructure.

Dans l’entre-temps, le Chemin de fer de Luanda prévoit de mettre en œuvre prochainement un projet de remplacement des vieux rails des années 30 par les nouveaux 50, et l'élargissement des virages plus serrés pour permettre plus de sécurité et de vitesse dans la circulation ferroviaire sur le tronçon Zenza do Itombe / Cacuso.