Plus de sept mille familles répondent au RAPP

  • Les jeunes de Cuvango parient sur l'agriculture collective
Lubango (Angola) - Sept mille soixante 660 familles de la province de Huíla, correspondant à 383 unités primaires d'échantillonnage (UPA), répondent depuis fin mars au questionnaire sur le recensement agro-pastoral et de la pêche.

Il s'agit de la première phase se déroulant dans six municipalités, notamment Lubango, Humpata, Chibia, Gambos, Cacula et Quilengues, dans le cadre d'une action de l'Institut national de la statistique (INE) coordonnée par le Bureau provincial de l'agriculture.

240 techniciens sont impliqués dans cette action, dont des chefs d'équipe, des agents recenseurs, des membres des bureaux municipaux et de la commission municipale du RAPP.

S'adressant mardi à l’Angop à Lubango, le directeur provincial de l'INE de Huíla, Sobral Katrapila, a déclaré que le processus dans la province comprend 14 municipalités, où les travaux se dérouleront en trois phases, de 14 jours chacune.

Il a expliqué que l'information est recueillie sous forme d'échantillons, compte tenu de la taille de la province, de la capacité technique et humaine des agents recenseurs.

Il précise que chaque UPA correspond à un village avec des besoins ou à un ensemble de villages environnants et pour chacun d'eux, 20 agrégats sont sélectionnés pour répondre au questionnaire, qui aboutit à la mesure des champs pour évaluer le nombre d'hectares utilisés ou non.

Sobral Katrapila a indiqué que le processus devrait être achevé le 10 mai.

Après la première phase, une seconde suivra qui couvrira six autres municipalités, puis la dernière avec deux.

Il s'agit de la première phase se déroulant dans six municipalités, notamment Lubango, Humpata, Chibia, Gambos, Cacula et Quilengues, dans le cadre d'une action de l'Institut national de la statistique (INE) coordonnée par le Bureau provincial de l'agriculture.

240 techniciens sont impliqués dans cette action, dont des chefs d'équipe, des agents recenseurs, des membres des bureaux municipaux et de la commission municipale du RAPP.

S'adressant mardi à l’Angop à Lubango, le directeur provincial de l'INE de Huíla, Sobral Katrapila, a déclaré que le processus dans la province comprend 14 municipalités, où les travaux se dérouleront en trois phases, de 14 jours chacune.

Il a expliqué que l'information est recueillie sous forme d'échantillons, compte tenu de la taille de la province, de la capacité technique et humaine des agents recenseurs.

Il précise que chaque UPA correspond à un village avec des besoins ou à un ensemble de villages environnants et pour chacun d'eux, 20 agrégats sont sélectionnés pour répondre au questionnaire, qui aboutit à la mesure des champs pour évaluer le nombre d'hectares utilisés ou non.

Sobral Katrapila a indiqué que le processus devrait être achevé le 10 mai.

Après la première phase, une seconde suivra qui couvrira six autres municipalités, puis la dernière avec deux.