La centrale écologique de Laúca démarre en 2021

  • Malanje: Túnel da turbina  da central térmica de Laúca
Malanje (Angola) - La centrale écologique du projet hydroélectrique de Laúca, dans la municipalité de Cacuso, province de Malanje, démarre au premier semestre 2021, générant 65,5 mégawatts d'énergie.

Ladite centrale, dont les travaux ont débuté en décembre 2019, fonctionnera avec une seule turbine et aura pour fonction de générer de l'énergie auxiliaire au barrage de Laúca, ainsi que de protéger les espèces aquatiques et l'environnement.

Le directeur du projet Laúca, Elias Estêvão, a déclaré à l’Angop qu'avec son entrée en service, la capacité de production de Laúca passera de 2.004 à 2.070 mégawatts d'énergie pour assister le système centre et nord du pays.

Il a expliqué que la centrale écologique de Laúca atteint un débit de 60 mètres cubes par seconde, avec une cascade de plus de 100 mètres de haut.

Une fois la centrale écologique terminée, Laúca deviendra le deuxième plus grand projet hydroélectrique du continent africain, après le barrage d'Assouan en Égypte, qui a actuellement une capacité de production de 2.100 mégawatts.

La centrale électrique écologique de Laúca fait partie du contrat général du projet hydroélectrique de Laúca, qui a débuté en 2013 et qui, mercredi 16, a vu le démarrage de la sixième et dernière turbine.

Il alimente les provinces de Malanje, Luanda, Cuanza Norte, Cuanza Sul, Uíge, Zaire, Bengo, Huambo, Benguela et Bié.

Ladite centrale, dont les travaux ont débuté en décembre 2019, fonctionnera avec une seule turbine et aura pour fonction de générer de l'énergie auxiliaire au barrage de Laúca, ainsi que de protéger les espèces aquatiques et l'environnement.

Le directeur du projet Laúca, Elias Estêvão, a déclaré à l’Angop qu'avec son entrée en service, la capacité de production de Laúca passera de 2.004 à 2.070 mégawatts d'énergie pour assister le système centre et nord du pays.

Il a expliqué que la centrale écologique de Laúca atteint un débit de 60 mètres cubes par seconde, avec une cascade de plus de 100 mètres de haut.

Une fois la centrale écologique terminée, Laúca deviendra le deuxième plus grand projet hydroélectrique du continent africain, après le barrage d'Assouan en Égypte, qui a actuellement une capacité de production de 2.100 mégawatts.

La centrale électrique écologique de Laúca fait partie du contrat général du projet hydroélectrique de Laúca, qui a débuté en 2013 et qui, mercredi 16, a vu le démarrage de la sixième et dernière turbine.

Il alimente les provinces de Malanje, Luanda, Cuanza Norte, Cuanza Sul, Uíge, Zaire, Bengo, Huambo, Benguela et Bié.