Les entrepreneurs sollicitent des allégements fiscaux à l'État

  • Les jeunes de Cuvango parient sur l'agriculture collective
Malanje (Angola) – Les jeunes hommes d’affaires et entrepreneurs, dans la province de Malanje, ont sollicité vendredi, à l’Exécutif angolais, des allégements fiscaux, comme la réduction du taux d’imposition, face aux difficultés existantes dans le secteur économique suite à la pandémie du Covid-19.

En plus, ils ont appelé à l’adoption des mécanismes qui facilitent l’obtention de crédits bancaires pour permettre la récupération des actifs, la réadmission des salariés, la création de nouveaux postes d’emploi et d'autres actions qui contribuent à l'amélioration de l'environnement des affaires et au développement économique du pays.

Cette préoccupation a été exprimée lors d’une réunion de concertation dirigée par le secrétaire provincial de la JMPLA, dans le sens de se renseigner sur les difficultés des jeunes entrepreneurs au cours de cette période de la pandémie dans le pays, en particulier, dans le monde en général.

L’homme d’affaires Nelo Pedro s’inquiète des difficultés que rencontrent de nombreux jeunes pour obtenir un crédit bancaire en vue d'accroître leurs activités, alors qu’il y a des projets de l’Exécutif pour le secteur entrepreneurial en faveur des jeunes, entre autres.

À son tour, l'entrepreneuse Graciana António a dit qu’il était nécessaire que la JMPLA  plaide auprès des autorités compétentes afin de faciliter des prêts bancaires avec réduction d’impôts, car les entrepreneurs se sont rendu compte que leur pouvoir d'achat et leur chiffre d’affaires est en baisse à cause de la pandémie.

En plus, ils ont appelé à l’adoption des mécanismes qui facilitent l’obtention de crédits bancaires pour permettre la récupération des actifs, la réadmission des salariés, la création de nouveaux postes d’emploi et d'autres actions qui contribuent à l'amélioration de l'environnement des affaires et au développement économique du pays.

Cette préoccupation a été exprimée lors d’une réunion de concertation dirigée par le secrétaire provincial de la JMPLA, dans le sens de se renseigner sur les difficultés des jeunes entrepreneurs au cours de cette période de la pandémie dans le pays, en particulier, dans le monde en général.

L’homme d’affaires Nelo Pedro s’inquiète des difficultés que rencontrent de nombreux jeunes pour obtenir un crédit bancaire en vue d'accroître leurs activités, alors qu’il y a des projets de l’Exécutif pour le secteur entrepreneurial en faveur des jeunes, entre autres.

À son tour, l'entrepreneuse Graciana António a dit qu’il était nécessaire que la JMPLA  plaide auprès des autorités compétentes afin de faciliter des prêts bancaires avec réduction d’impôts, car les entrepreneurs se sont rendu compte que leur pouvoir d'achat et leur chiffre d’affaires est en baisse à cause de la pandémie.