La mine de Lulo prévoit une augmentation de la production en 2021

  • Diamants d'Angola
Dundo (Angola) - La Société Minière de Lulo, prévoit pour la prochaine année économique, une augmentation de la production de trois à cinq mille carats de diamant / an, a annoncé mardi le président du Conseil de gestion de l’entreprise Domingos Machado.

La mine de Lulo, intégrée au complexe minier de Lucapa, est connue pour ses diamants rares et de haute qualité. Depuis le début de son exploration, en 2010, qu’il a été constaté le potentiel de qualité et de quantité.

Les blocs 6 et 8 ont été responsables de la production de 13 des 15 pierres de plus de 100 carats de cette mine, y compris le plus gros diamant jamais trouvé en Angola (2016), avec 404,2 carats.

Les registres de la société indiquent la production de 12 diamants de plus de 100 carats.

S'adressant à la presse, à propos des prévisions pour la prochaine année économique, Domingos Machado a déclaré que la priorité était la poursuite des études géologiques minières, afin de découvrir de nouvelles kimberlites économiquement viables.

Pour accélérer le processus, il a dit que le Conseil de gestion travaille avec le financier pour augmenter les investissements, afin que la mine dispose d'une blanchisserie indépendante et de moyens plus sophistiqués et de pointe.

En ce qui concerne les diamants les plus gros et de grande valeur, il a indiqué que d'après les études effectuées, la tendance est l’apparition des «pierres anormales» dans toute la zone de concession, en mettant l'accent sur les blocs 6, 8 où l'on a trouvé un avec plus de 400 carats et 24.

Au sujet de la responsabilité sociale, il a affirmé que l'entreprise continuerait d'investir 500 000 $ pour divers programmes sociaux dans les communautés environnantes.

Le Projet de Lulo est exploité dans le cadre d'une association de participation, où Endiama détient (32%), Lucapa Diamond Company Limited (40%) et l'opérateur Rosas & Pétalas (28%).

La mine de Lulo, intégrée au complexe minier de Lucapa, est connue pour ses diamants rares et de haute qualité. Depuis le début de son exploration, en 2010, qu’il a été constaté le potentiel de qualité et de quantité.

Les blocs 6 et 8 ont été responsables de la production de 13 des 15 pierres de plus de 100 carats de cette mine, y compris le plus gros diamant jamais trouvé en Angola (2016), avec 404,2 carats.

Les registres de la société indiquent la production de 12 diamants de plus de 100 carats.

S'adressant à la presse, à propos des prévisions pour la prochaine année économique, Domingos Machado a déclaré que la priorité était la poursuite des études géologiques minières, afin de découvrir de nouvelles kimberlites économiquement viables.

Pour accélérer le processus, il a dit que le Conseil de gestion travaille avec le financier pour augmenter les investissements, afin que la mine dispose d'une blanchisserie indépendante et de moyens plus sophistiqués et de pointe.

En ce qui concerne les diamants les plus gros et de grande valeur, il a indiqué que d'après les études effectuées, la tendance est l’apparition des «pierres anormales» dans toute la zone de concession, en mettant l'accent sur les blocs 6, 8 où l'on a trouvé un avec plus de 400 carats et 24.

Au sujet de la responsabilité sociale, il a affirmé que l'entreprise continuerait d'investir 500 000 $ pour divers programmes sociaux dans les communautés environnantes.

Le Projet de Lulo est exploité dans le cadre d'une association de participation, où Endiama détient (32%), Lucapa Diamond Company Limited (40%) et l'opérateur Rosas & Pétalas (28%).