Le ministre du Commerce exhorte les entrepreneurs à s’adhérer au PAC

  • Ministro da Industria e Comércio, Victor Francisco Dos Santos Fernandes
Benguela - Le ministre de l'Industrie et du Commerce, Victor Fernandes, a exhorté vendredi la classe d’entrepreneurs à s’adhérer au programme dénommé PAC qui vise à minimiser les effets de la pandémie de Covid-19 dans le secteur économique.

Selon le gouvernant, qui parlait à la presse, malgré le contexte économique, l'Exécutif a fréquemment annoncé plusieurs mesures économiques et solutions de financement pour les hommes d’affaires et cette classe est chargée d'interagir avec les créanciers.

Victor Fernandes a déclaré que les hommes d'affaires, au lieu de continuer à se plaindre, doivent profiter des opportunités créées par l'Exécutif.

Le dirigeant a encore souligné que l'argent n'était jamais suffisant, de sorte que la classe d’entrepreneurs devait être rigoureuse et efficace dans l'utilisation des ressources mises à sa disposition.

Il a informé, d'autre part, que sa participation cette semaine , dans une vidéoconférence avec plus de 500 opérateurs de différents pays a également permis d'inviter des potentiels investisseurs à profiter des opportunités d'investissement dans tout le pays, sans exception.

"Nous avons réussi à être compétitif car l'Angola a parmi d’autres avantages, de bonnes lois, une stabilité et des rivières abondantes, en plus d'un climat favorable, une chance que nombreux pays n'ont pas", a-t-il souligné.

 

 

Selon le gouvernant, qui parlait à la presse, malgré le contexte économique, l'Exécutif a fréquemment annoncé plusieurs mesures économiques et solutions de financement pour les hommes d’affaires et cette classe est chargée d'interagir avec les créanciers.

Victor Fernandes a déclaré que les hommes d'affaires, au lieu de continuer à se plaindre, doivent profiter des opportunités créées par l'Exécutif.

Le dirigeant a encore souligné que l'argent n'était jamais suffisant, de sorte que la classe d’entrepreneurs devait être rigoureuse et efficace dans l'utilisation des ressources mises à sa disposition.

Il a informé, d'autre part, que sa participation cette semaine , dans une vidéoconférence avec plus de 500 opérateurs de différents pays a également permis d'inviter des potentiels investisseurs à profiter des opportunités d'investissement dans tout le pays, sans exception.

"Nous avons réussi à être compétitif car l'Angola a parmi d’autres avantages, de bonnes lois, une stabilité et des rivières abondantes, en plus d'un climat favorable, une chance que nombreux pays n'ont pas", a-t-il souligné.