La distribution de carburant s'améliore grâce à de nouvelles infrastructures, selon le ministre

  • Bombas de combustível da Sonangol (ARQUIVO)
Mocâmedes - Le ministre des Ressources minérales, du Pétrole et du Gaz, Diamantino de Azevedo, a assuré ce lundi, à Mocamedes, (Namibe) que la distribution de carburant dans le pays allait s’améliorer  grâce à la construction de nouvelles infrastructures.

S'adressant à la presse en marge de la cérémonie d'inauguration du nouveau quai de la Société nationale d’hydrocarbures Sonangol EP dans la localité de Saco-Mar, ville de Moçamedes, le ministre a déclaré que le projet de construction de nouvelles infrastructures en certaines provinces amélioreraient le processus de déchargement et de conditionnement du carburant.

Diamantino de Azevedo a réaffirmé que le pays ne produisait que 20% de ses besoins en produits raffinés ce qui l’oblique à importer les autres 80%.

Il a informé que le Gouvernement s’employait à améliorer le système logistique de provinces telles que Moxico et Lunda Sul et à relancer le projet de construction du terminal océanique de Barra de Dande.

Il a précisé que le gouvernement envisageait d'augmenter la capacité de raffinage du pays, avec la mise en service de la raffinerie de Cabinda, d'une capacité de production de 70 mille barils / jour, et la construction de la raffinerie Soyo, dont la capacité est de six mille barils par jour.

Quant à la raffinerie de Luanda, le projet prévoit une augmentation de la capacité de raffinage de l'essence, triplant sa production et travaillant à la construction de la raffinerie de Lobito, d'une capacité de 200 000 barils / jour.

Il a également évoqué l'augmentation de l'offre d'énergie photovoltaïque, en citant par exemple le projet Namibe.

Outre l'ouverture du quai, le ministre a également présenté le projet photovoltaïque à mettre en œuvre dans la localité de Caraculo, municipalité de Bibala, et les perspectives d'exploration pétrolière dans la baie de Namibe.

S'adressant à la presse en marge de la cérémonie d'inauguration du nouveau quai de la Société nationale d’hydrocarbures Sonangol EP dans la localité de Saco-Mar, ville de Moçamedes, le ministre a déclaré que le projet de construction de nouvelles infrastructures en certaines provinces amélioreraient le processus de déchargement et de conditionnement du carburant.

Diamantino de Azevedo a réaffirmé que le pays ne produisait que 20% de ses besoins en produits raffinés ce qui l’oblique à importer les autres 80%.

Il a informé que le Gouvernement s’employait à améliorer le système logistique de provinces telles que Moxico et Lunda Sul et à relancer le projet de construction du terminal océanique de Barra de Dande.

Il a précisé que le gouvernement envisageait d'augmenter la capacité de raffinage du pays, avec la mise en service de la raffinerie de Cabinda, d'une capacité de production de 70 mille barils / jour, et la construction de la raffinerie Soyo, dont la capacité est de six mille barils par jour.

Quant à la raffinerie de Luanda, le projet prévoit une augmentation de la capacité de raffinage de l'essence, triplant sa production et travaillant à la construction de la raffinerie de Lobito, d'une capacité de 200 000 barils / jour.

Il a également évoqué l'augmentation de l'offre d'énergie photovoltaïque, en citant par exemple le projet Namibe.

Outre l'ouverture du quai, le ministre a également présenté le projet photovoltaïque à mettre en œuvre dans la localité de Caraculo, municipalité de Bibala, et les perspectives d'exploration pétrolière dans la baie de Namibe.