Un magazine chinois souligne le potentiel de l'Angola

  • Agriculture
Luanda - Le magazine de l'Agence de promotion d’échange international "Lookwe", de la Chine, a publié mardi, à Pékin, un numéro spécial qui privilégie le potentiel économique, touristique et culturel de l'Angola.

Réalisé en chinois et en anglais, en partenariat avec les Services de presse de l'ambassade d'Angola dans ce pays asiatique, le produit, avec 64 pages, a été reproduit en dix mille exemplaires.

Toutes les pages sont dédiées à l'Angola, et devraient être distribuées par l'agence Lookwe à des investisseurs potentiels sur le territoire chinois.

Selon une note de l'ambassade angolaise en Chine, la version électronique a été distribuée mardi à environ 145 000 abonnés.

Selon le directeur général de l'Agence de promotion des échanges internationaux "Lookwe", Xu Yun Zu, l'Angola peut toujours compter sur le soutien des institutions chinoises dans la recherche d'investisseurs pour diversifier son économie.

Xu Yun Zu, qui s'exprimait lors de la cérémonie officielle de présentation de l'édition spéciale de son magazine, a assuré que l'agence place l'Angola parmi les pays prioritaires à divulguer aux potentiels investisseurs chinois.

Le magazine présente des aspects tels que l'environnement des affaires et les opportunités d'investissement existant dans divers secteurs de l'économie.

"L'Angola est un pays ami et un bon partenaire qui a toujours été aux côtés de la Chine dans les moments difficiles et qui peut toujours compter sur le soutien des institutions chinoises pour diffuser le nouvel environnement commercial et les opportunités.
pour la communauté d'affaires chinoise », a affirmé le directeur général de la publication.

Por sua vez, o Embaixador de Angola na China, João Salvador dos Santos Neto, destacou o facto de os dois países estarem engajados na melhoria da qualidade da cooperação bilateral, tendo sempre em conta que as "potencialidades de cada um se complementam", expressou.

A son tour, la rédactrice en chef du même magazine chinois, Wang Yan, a estimé que l'Angola est un pays avec un grand potentiel touristique et est ouvert aux investissements privés.

« En ce mois, il se commémore le quarante-cinquième anniversaire de l'indépendance nationale de l'Angola, un pays qui, depuis 2017, est entré dans une nouvelle ère caractérisée par des changements et un réajustement de certains de ses instruments juridiques, afin d'améliorer l'environnement des affaires et d'encourager l'investissement privé », lit-on dans la note d'ouverture de la rédactrice en chef.

La publication indique que l'Angola a pris des mesures importantes en termes de construction d'infrastructures et d'attractions touristiques.

Elle souligne que le pays possède des réserves naturelles, des monuments et des sites historiques qui retracent l'histoire, en général, et la trajectoire de la lutte pour l'indépendance nationale, en particulier.

Pour sa part, l'Ambassadeur d'Angola en Chine, João Salvador dos Santos Neto, a mis en évidence le fait que les deux pays sont engagés dans l'amélioration de la qualité de la coopération bilatérale, en tenant toujours compte du fait que "le potentiel de l'autre est complémentaire", a-t-il déclaré.

Le diplomate a ajouté que l'Angola avait déployé des efforts constants pour faciliter les investissements directs et avait adopté un cadre juridique harmonieux et attrayant pour garantir un environnement d’affaires favorable.

« Le gouvernement angolais investit sérieusement dans les infrastructures dans le domaine des voies de communication, telles que les aéroports, les ports, les chemins de fer et les routes, qui permettront d'étendre à une perspective sous-régionale les investissements et l'activité commerciale de ceux qui parient sur l'Angola », conclut la note.

Réalisé en chinois et en anglais, en partenariat avec les Services de presse de l'ambassade d'Angola dans ce pays asiatique, le produit, avec 64 pages, a été reproduit en dix mille exemplaires.

Toutes les pages sont dédiées à l'Angola, et devraient être distribuées par l'agence Lookwe à des investisseurs potentiels sur le territoire chinois.

Selon une note de l'ambassade angolaise en Chine, la version électronique a été distribuée mardi à environ 145 000 abonnés.

Selon le directeur général de l'Agence de promotion des échanges internationaux "Lookwe", Xu Yun Zu, l'Angola peut toujours compter sur le soutien des institutions chinoises dans la recherche d'investisseurs pour diversifier son économie.

Xu Yun Zu, qui s'exprimait lors de la cérémonie officielle de présentation de l'édition spéciale de son magazine, a assuré que l'agence place l'Angola parmi les pays prioritaires à divulguer aux potentiels investisseurs chinois.

Le magazine présente des aspects tels que l'environnement des affaires et les opportunités d'investissement existant dans divers secteurs de l'économie.

"L'Angola est un pays ami et un bon partenaire qui a toujours été aux côtés de la Chine dans les moments difficiles et qui peut toujours compter sur le soutien des institutions chinoises pour diffuser le nouvel environnement commercial et les opportunités.
pour la communauté d'affaires chinoise », a affirmé le directeur général de la publication.

Por sua vez, o Embaixador de Angola na China, João Salvador dos Santos Neto, destacou o facto de os dois países estarem engajados na melhoria da qualidade da cooperação bilateral, tendo sempre em conta que as "potencialidades de cada um se complementam", expressou.

A son tour, la rédactrice en chef du même magazine chinois, Wang Yan, a estimé que l'Angola est un pays avec un grand potentiel touristique et est ouvert aux investissements privés.

« En ce mois, il se commémore le quarante-cinquième anniversaire de l'indépendance nationale de l'Angola, un pays qui, depuis 2017, est entré dans une nouvelle ère caractérisée par des changements et un réajustement de certains de ses instruments juridiques, afin d'améliorer l'environnement des affaires et d'encourager l'investissement privé », lit-on dans la note d'ouverture de la rédactrice en chef.

La publication indique que l'Angola a pris des mesures importantes en termes de construction d'infrastructures et d'attractions touristiques.

Elle souligne que le pays possède des réserves naturelles, des monuments et des sites historiques qui retracent l'histoire, en général, et la trajectoire de la lutte pour l'indépendance nationale, en particulier.

Pour sa part, l'Ambassadeur d'Angola en Chine, João Salvador dos Santos Neto, a mis en évidence le fait que les deux pays sont engagés dans l'amélioration de la qualité de la coopération bilatérale, en tenant toujours compte du fait que "le potentiel de l'autre est complémentaire", a-t-il déclaré.

Le diplomate a ajouté que l'Angola avait déployé des efforts constants pour faciliter les investissements directs et avait adopté un cadre juridique harmonieux et attrayant pour garantir un environnement d’affaires favorable.

« Le gouvernement angolais investit sérieusement dans les infrastructures dans le domaine des voies de communication, telles que les aéroports, les ports, les chemins de fer et les routes, qui permettront d'étendre à une perspective sous-régionale les investissements et l'activité commerciale de ceux qui parient sur l'Angola », conclut la note.