Le Chef de l’Etat autorise le règlement de la dette pour les travaux du barrage de Luachimo

  • Ministre de l'Énergie et de l'Eau, João Baptista Borges
Dundo (Angola) - Le ministre de l'Énergie et de l'Eau, João Baptista Borges, a annoncé ce vendredi que le Président de la République, João Lourenço, avait autorisé le règlement de la dette de deux ans, avec l'entrepreneur des travaux d’extension du barrage de Luachimo.

La dette, du projet évalué à 212 millions de dollars, financé par une ligne de crédit de la Chine, est d'environ 37 millions de dollars.

S'adressant à la presse, le ministre a déclaré qu'il avait été chargé de résoudre cette situation, dans un effort conjoint avec le ministère des Finances, dans les deux prochains mois, afin que le projet puisse être achevé au premier semestre 2022.

Les travaux en cours, depuis 2018, augmenteront la capacité énergétique fournie par l'infrastructure de 8,4 à 34 mégawatts (MW), faisant de la province de Lunda Norte la plus éclairée de la région orientale du pays.

Le projet a une exécution physique d'environ 72 pour cent, avec deux des quatre turbines qui devraient être testées cette année.

Le barrage générera une puissance (34 mégawatts) supérieure aux besoins locaux, c'est-à-dire qu'environ 50 % de l'énergie produite devrait rester en réserve.

L'entrée en exploitation de ce projet énergétique, qui disposera d'une centrale électrique composée de quatre groupes électrogènes de 8,5 mégawatts chacun, totalisant 34, permettra l'expansion de l'énergie dans la ville de Dundo et dans les municipalités de Cambulo et Lucapa, y compris les localités de Fucauma, Cassanguidi, Luxilo et Calonda.

En plus des branchements domestiques, qui profiteront dans une première phase à plus de 9 000 familles, le projet prévoit une trentaine de branchements industriels.

João Borges a également annoncé que le Président de la République a ~recommandé l'accélération des études et/ou les processus de mise en œuvre des centrales photovoltaïques dans le siège municipal de la province de Lunda Norte, en vue de réduire les coûts de carburant, puisque neuf municipalités sur dix dépendent des groupes électrogènes.

Il a indiqué qu'il avait également été chargé de terminer les études de faisabilité du projet énergétique «Vuca», le long de la rivière Cuango, qui prévoit la construction d'une centrale hydroélectrique de 100 mégawatts pour fournir de l'énergie aux municipalités de Cuango, Cuilo, Caungula, Xá -muteba, Lubalo et Capenda Camulemba.

Actuellement, 17 950 clients, dont 13 250 dans le système post-payé et 4 700 dans le système prépayé, bénéficient de l'électricité du réseau public de la municipalité de Chitato, via une centrale thermique de 30 mégawatts, tandis que les neuf autres municipalités de l'intérieur sont approvisionnées par des groupes électrogènes, ce qui profite à une dizaine de milliers de familles.

La dette, du projet évalué à 212 millions de dollars, financé par une ligne de crédit de la Chine, est d'environ 37 millions de dollars.

S'adressant à la presse, le ministre a déclaré qu'il avait été chargé de résoudre cette situation, dans un effort conjoint avec le ministère des Finances, dans les deux prochains mois, afin que le projet puisse être achevé au premier semestre 2022.

Les travaux en cours, depuis 2018, augmenteront la capacité énergétique fournie par l'infrastructure de 8,4 à 34 mégawatts (MW), faisant de la province de Lunda Norte la plus éclairée de la région orientale du pays.

Le projet a une exécution physique d'environ 72 pour cent, avec deux des quatre turbines qui devraient être testées cette année.

Le barrage générera une puissance (34 mégawatts) supérieure aux besoins locaux, c'est-à-dire qu'environ 50 % de l'énergie produite devrait rester en réserve.

L'entrée en exploitation de ce projet énergétique, qui disposera d'une centrale électrique composée de quatre groupes électrogènes de 8,5 mégawatts chacun, totalisant 34, permettra l'expansion de l'énergie dans la ville de Dundo et dans les municipalités de Cambulo et Lucapa, y compris les localités de Fucauma, Cassanguidi, Luxilo et Calonda.

En plus des branchements domestiques, qui profiteront dans une première phase à plus de 9 000 familles, le projet prévoit une trentaine de branchements industriels.

João Borges a également annoncé que le Président de la République a ~recommandé l'accélération des études et/ou les processus de mise en œuvre des centrales photovoltaïques dans le siège municipal de la province de Lunda Norte, en vue de réduire les coûts de carburant, puisque neuf municipalités sur dix dépendent des groupes électrogènes.

Il a indiqué qu'il avait également été chargé de terminer les études de faisabilité du projet énergétique «Vuca», le long de la rivière Cuango, qui prévoit la construction d'une centrale hydroélectrique de 100 mégawatts pour fournir de l'énergie aux municipalités de Cuango, Cuilo, Caungula, Xá -muteba, Lubalo et Capenda Camulemba.

Actuellement, 17 950 clients, dont 13 250 dans le système post-payé et 4 700 dans le système prépayé, bénéficient de l'électricité du réseau public de la municipalité de Chitato, via une centrale thermique de 30 mégawatts, tandis que les neuf autres municipalités de l'intérieur sont approvisionnées par des groupes électrogènes, ce qui profite à une dizaine de milliers de familles.