Cinq cents véhicules transporteront les produits agricoles

  • Campo agrícola
Luanda - L'exécutif angolais s'apprête à acquérir, dans une première phase, 500 véhicules de transport de marchandises pour soutenir les opérateurs de transport de marchandises en milieu rural dans le pays.

La décision a été approuvée vendredi par la Commission économique du Conseil des ministres, réunie sous la direction du Président de la République d’Angola, João Lourenço, selon le communiqué final de la réunion.

Le document, qui ne précise pas la date à laquelle les véhicules commenceront à être achetés, définit les règles pour l'acquisition et la gestion des mêmes moyens par les opérateurs de fret.

L'initiative vise à soutenir l'activité agricole, en augmentant la capacité de transport des marchandises des zones de production vers les centres de consommation.

D'une capacité moyenne de 6,5 tonnes, les véhicules seront vendus à des transporteurs de marchandises à travers le pays pour un paiement échelonné.

La session a également approuvé le projet de règlement sur l'utilisation des kits de terrassement, un diplôme qui réglemente l'utilisation et l'attribution des équipements distribués aux gouvernements provinciaux pour la réparation et l'entretien des routes, afin de maximiser leur utilisation, garantir leur l'entretien et maintenir la circulation, en particulier sur les voies d'écoulement des produits agricoles.

En ce qui concerne les finances publiques, la Commission économique a approuvé le Plan annuel d'endettement pour l'année 2021.

Il s’git du document qui matérialise la stratégie de financement dans le cadre du processus d'exécution du budget général de l'Etat pour 2021, en tenant compte des sources internes et externes, ainsi que d'un niveau d'endettement dans les limites considérées comme soutenables.

La décision a été approuvée vendredi par la Commission économique du Conseil des ministres, réunie sous la direction du Président de la République d’Angola, João Lourenço, selon le communiqué final de la réunion.

Le document, qui ne précise pas la date à laquelle les véhicules commenceront à être achetés, définit les règles pour l'acquisition et la gestion des mêmes moyens par les opérateurs de fret.

L'initiative vise à soutenir l'activité agricole, en augmentant la capacité de transport des marchandises des zones de production vers les centres de consommation.

D'une capacité moyenne de 6,5 tonnes, les véhicules seront vendus à des transporteurs de marchandises à travers le pays pour un paiement échelonné.

La session a également approuvé le projet de règlement sur l'utilisation des kits de terrassement, un diplôme qui réglemente l'utilisation et l'attribution des équipements distribués aux gouvernements provinciaux pour la réparation et l'entretien des routes, afin de maximiser leur utilisation, garantir leur l'entretien et maintenir la circulation, en particulier sur les voies d'écoulement des produits agricoles.

En ce qui concerne les finances publiques, la Commission économique a approuvé le Plan annuel d'endettement pour l'année 2021.

Il s’git du document qui matérialise la stratégie de financement dans le cadre du processus d'exécution du budget général de l'Etat pour 2021, en tenant compte des sources internes et externes, ainsi que d'un niveau d'endettement dans les limites considérées comme soutenables.