Le pétrole rapporte deux billions de kwanzas  jusqu’en septembre 2020

  • Total
Luanda  – Deux billions 864 milliards 41 million et 361 kwanzas,  telle est la recette encaissée par l’Angola entre janvier et septembre 2020, résultat de l’exportation de 360 millions 418. 745 barils de pétrole.

Selon les données de la “DTE” (sigle en portugais de la Direction des Impôts Spéciaux) parvenues à l’Angop,  le total des recettes  a été fixé à un prix moyen de 43,07 dollars US par baril de pétrole.

La recette de la Concessionnaire Nationale (ANPG) jusqu’en septembre, a été d’un billion 914 milliards 828 millions 111.141 kwanzas, sur un total de deux billions de kwanzas.

 Les recettes en question découlent également de l’impôt sur le rendement du pétrole (IRP),  au prix de 742 milliards 413 millions 749.806 kwanzas, de l’impôt sur la production de pétrole (IPP), avec 146 milliards 313 millions 12.439 Kwanzas, et de l’impôt sur la  transition de pétrole (ITP), au prix de 44 milliards 380 millions 220.095 kwanzas.

Dans le Budget général de l’Etat revu en 2020, le prix de référence a été fixé autours de 33 dollars US,  alors que le prix initial a été d’environ 55 USD.

En raison du contexte actuel, l’Etat angolais a perdu, de janvier à juillet, près de 800.000 dollars/jour.

Selon les données de la “DTE” (sigle en portugais de la Direction des Impôts Spéciaux) parvenues à l’Angop,  le total des recettes  a été fixé à un prix moyen de 43,07 dollars US par baril de pétrole.

La recette de la Concessionnaire Nationale (ANPG) jusqu’en septembre, a été d’un billion 914 milliards 828 millions 111.141 kwanzas, sur un total de deux billions de kwanzas.

 Les recettes en question découlent également de l’impôt sur le rendement du pétrole (IRP),  au prix de 742 milliards 413 millions 749.806 kwanzas, de l’impôt sur la production de pétrole (IPP), avec 146 milliards 313 millions 12.439 Kwanzas, et de l’impôt sur la  transition de pétrole (ITP), au prix de 44 milliards 380 millions 220.095 kwanzas.

Dans le Budget général de l’Etat revu en 2020, le prix de référence a été fixé autours de 33 dollars US,  alors que le prix initial a été d’environ 55 USD.

En raison du contexte actuel, l’Etat angolais a perdu, de janvier à juillet, près de 800.000 dollars/jour.