Sonangol vend ses actions de Puma Energy à 600 millions USD

  • L'édifice de la Sonangol
Luanda - La Société nationale des hydrocarbures d’Angola (Sonangol), dans un accord tripartite, a vendu à la société Trafigura, les 31,78% de ses titres de participation qu'elle détenait à Puma Energy, à un montant de 600 millions de dollars.

Dans un autre acte, la compagnie pétrolière nationale a acquis, par l'intermédiaire de Sonangol Holdings, certains des «actifs stratégiques les plus importants» de Puma Energy, qui comprennent le réseau de vente au détail des dérivés de pétrole de Pumangol, comprenant 79 stations-service, des terminaux d'aéroport à Luanda, Catumbela, Cunene et Lubango.

Selon un communiqué Sonangol, la société affirme avoir également acquis le terminal de stockage du port de pêche, à Luanda, et la société Angobetumes, à 600 millions de dollars.

Les accords signés, indique la note, sont en ligne avec l'objectif stratégique inclus dans le programme de privatisations, avec des résultats évidents dans l'optimisation du portefeuille d'actifs de Sonangol, éléments clés pour se concentrer sur son activité principale.

L'achèvement du processus de vente des actions de Sonangol dans Puma Energy à Trafigura et l'achat ultérieur de Pumangol prendront entre 6 et 8 mois. En outre, les parties ont convenu d'une période de transition d'un an pour le remplacement du logo Pumangol.

Au total, Sonangol doit aliéner plus de 50 actifs et titre de participation qu’elle détient dans des sociétés des secteurs de l'immobilier, du tourisme, du pétrole, des télécommunications et des finances.

Dans un autre acte, la compagnie pétrolière nationale a acquis, par l'intermédiaire de Sonangol Holdings, certains des «actifs stratégiques les plus importants» de Puma Energy, qui comprennent le réseau de vente au détail des dérivés de pétrole de Pumangol, comprenant 79 stations-service, des terminaux d'aéroport à Luanda, Catumbela, Cunene et Lubango.

Selon un communiqué Sonangol, la société affirme avoir également acquis le terminal de stockage du port de pêche, à Luanda, et la société Angobetumes, à 600 millions de dollars.

Les accords signés, indique la note, sont en ligne avec l'objectif stratégique inclus dans le programme de privatisations, avec des résultats évidents dans l'optimisation du portefeuille d'actifs de Sonangol, éléments clés pour se concentrer sur son activité principale.

L'achèvement du processus de vente des actions de Sonangol dans Puma Energy à Trafigura et l'achat ultérieur de Pumangol prendront entre 6 et 8 mois. En outre, les parties ont convenu d'une période de transition d'un an pour le remplacement du logo Pumangol.

Au total, Sonangol doit aliéner plus de 50 actifs et titre de participation qu’elle détient dans des sociétés des secteurs de l'immobilier, du tourisme, du pétrole, des télécommunications et des finances.