La vente des actifs de la Sonangol rapporte 60 millions USD

  • Presidente do Conselho de Administração da SONANGOL, Sebastião Pai Querido Gaspar Martins.
Luanda - La Société Nationale de Carburants d’Angola (Sonangol) a vendu 39 actifs, en Angola et à l'étranger, sur un total de 56, pour un revenu d'environ 60 millions de dollars.

La vente des actifs fait suite au programme de privatisation.

Dans une interview accordée à Reuters News, le PDG de la Sonangol, Sebastião Gaspar Martins, a déclaré qu'en 2021, la société accélérera les réformes en cours et s'efforcera d'augmenter ses revenus, après que la pandémie du Covid-19 ait réduit l'intérêt des investisseurs pour l'achat des actifs de la compagnie pétrolière.

Sebastião Gaspar Martins a dit que la pandémie retardait la vente d'actifs en Angola et à l'étranger.

"Oui, compte tenu du ralentissement économique mondial, les investisseurs sont plus conservateurs. La dynamique des affaires et la façon dont les gens entretenaient les relations d’affaires ont également changé et il était nécessaire de procéder à des ajustements qui prennent du temps", a-t-il indiqué.

Poussée par les prix élevés du pétrole au cours de la dernière décennie, la Sonangol a accumulé des actifs dans le monde entier, des hôtels, des participations dans des banques et même un couvent portugais du XVIIe siècle.

«Le nouveau positionnement stratégique de la Sonangol consiste à se concentrer principalement sur le cœur de business, à assurer le financement du programme d'investissement et à rendre l'entreprise plus agile, compétitive et rentable», a ajouté Martins.

Sebastião Martins a affirmé que le résultat des désinvestissements sera utilisé "pour investir dans des activités et des actifs rentables.

La Sonangol est en train de vendre un bâtiment qu'elle possède sur la principale avenue Lisbonne», a expliqué Martins, ainsi qu'un hôtel et un centre de congrès dans la capitale angolaise, Luanda, et prévoit de céder des participations dans des compagnies pétrolières d'État en Côte d'Ivoire, São Tomé et Príncipe et Cap-Vert.

Martins Gaspar a déclaré que la Sonangol avait définitivement l'intention de maintenir sa participation indirecte dans la société énergétique portugaise GALP.LS.

Avec une participation de près de 20% dans la plus grande banque privée portugaise, Millennium BCP.LS, la Sonangol est ouverte au désinvestissement ou à l'analyse de la fusion avec d'autres banques.

La compagnie pétrolière est le deuxième actionnaire de la banque, après le chinois Fosun.

La vente des actifs fait suite au programme de privatisation.

Dans une interview accordée à Reuters News, le PDG de la Sonangol, Sebastião Gaspar Martins, a déclaré qu'en 2021, la société accélérera les réformes en cours et s'efforcera d'augmenter ses revenus, après que la pandémie du Covid-19 ait réduit l'intérêt des investisseurs pour l'achat des actifs de la compagnie pétrolière.

Sebastião Gaspar Martins a dit que la pandémie retardait la vente d'actifs en Angola et à l'étranger.

"Oui, compte tenu du ralentissement économique mondial, les investisseurs sont plus conservateurs. La dynamique des affaires et la façon dont les gens entretenaient les relations d’affaires ont également changé et il était nécessaire de procéder à des ajustements qui prennent du temps", a-t-il indiqué.

Poussée par les prix élevés du pétrole au cours de la dernière décennie, la Sonangol a accumulé des actifs dans le monde entier, des hôtels, des participations dans des banques et même un couvent portugais du XVIIe siècle.

«Le nouveau positionnement stratégique de la Sonangol consiste à se concentrer principalement sur le cœur de business, à assurer le financement du programme d'investissement et à rendre l'entreprise plus agile, compétitive et rentable», a ajouté Martins.

Sebastião Martins a affirmé que le résultat des désinvestissements sera utilisé "pour investir dans des activités et des actifs rentables.

La Sonangol est en train de vendre un bâtiment qu'elle possède sur la principale avenue Lisbonne», a expliqué Martins, ainsi qu'un hôtel et un centre de congrès dans la capitale angolaise, Luanda, et prévoit de céder des participations dans des compagnies pétrolières d'État en Côte d'Ivoire, São Tomé et Príncipe et Cap-Vert.

Martins Gaspar a déclaré que la Sonangol avait définitivement l'intention de maintenir sa participation indirecte dans la société énergétique portugaise GALP.LS.

Avec une participation de près de 20% dans la plus grande banque privée portugaise, Millennium BCP.LS, la Sonangol est ouverte au désinvestissement ou à l'analyse de la fusion avec d'autres banques.

La compagnie pétrolière est le deuxième actionnaire de la banque, après le chinois Fosun.