ITA crée des conditions de connectivité dans l’enseignement en Angola

  • Aulas Numa Escola em Luanda
Luanda – L’Internet  technologies Angola (ITA), opérateur multinational de Télécommunications, est prête à appuyer les institutions d’enseignement à créer des conditions nécessaire à l’établissement d’une liaison entre les enseignants et les élèves.

Cette initiative vise à soutenir le secteur d’Éducation en Angola, afin que les enseignants et les élèves puissent se connecter facilement via plateformes numériques, indique un communiqué de presse de l’ITA.

Parvenue à l’ANGOP, l’information ajoute que pour l’adaptation de l’enseignement à distance,  l’ITA a  créé un mécanisme spécial de connexion, qui comprend l’internet et une bande dédiée de haute performance, aussi bien pour recevoir (Download) que pour envoyer (Upload) des données de vidéos.

Le télé-enseignement cherche à établir une liaison facile entre les enseignants et les élèves, dans l’environnement numérique.  

A part les fichiers, la plupart des écoles ont plus de 50 enseignants à faire la visioconférence  en simultanée, chacun pour sa classe.

Selon le directeur-général de l’ITA, Francisco Pinto Leite, cette plateforme comprend des installations terrestres en fibre optique et en micro-onde dans 14 provinces (sur un total de  18 provinces) avec plus de 150 tours des télécommunications et une palette de fibre optique de 5000 kilomètres de cuivre,  sur plus de 1,2 millions de kilomètres du territoire national.

 Avec la technologie plus avancée de satellite 24 heures/jour,  l’on pourrait assurer un  service de qualité et de haute performance au secteur d’enseignement, facteur clé pour l’inclusion numérique en Angola, a-t-il expliqué.

Cette initiative vise à soutenir le secteur d’Éducation en Angola, afin que les enseignants et les élèves puissent se connecter facilement via plateformes numériques, indique un communiqué de presse de l’ITA.

Parvenue à l’ANGOP, l’information ajoute que pour l’adaptation de l’enseignement à distance,  l’ITA a  créé un mécanisme spécial de connexion, qui comprend l’internet et une bande dédiée de haute performance, aussi bien pour recevoir (Download) que pour envoyer (Upload) des données de vidéos.

Le télé-enseignement cherche à établir une liaison facile entre les enseignants et les élèves, dans l’environnement numérique.  

A part les fichiers, la plupart des écoles ont plus de 50 enseignants à faire la visioconférence  en simultanée, chacun pour sa classe.

Selon le directeur-général de l’ITA, Francisco Pinto Leite, cette plateforme comprend des installations terrestres en fibre optique et en micro-onde dans 14 provinces (sur un total de  18 provinces) avec plus de 150 tours des télécommunications et une palette de fibre optique de 5000 kilomètres de cuivre,  sur plus de 1,2 millions de kilomètres du territoire national.

 Avec la technologie plus avancée de satellite 24 heures/jour,  l’on pourrait assurer un  service de qualité et de haute performance au secteur d’enseignement, facteur clé pour l’inclusion numérique en Angola, a-t-il expliqué.