MED loue le professionnalisme des enseignants

  • Luisa Grilo Ministra da Educaçao, quando falava a imprensa no final de um video Conferencia com os Governadores Provincias.
Luanda - La ministre de l'Éducation, Luísa grilo, a salué samedi l'effort et le sens professionnel élevé des enseignants angolais dans le processus d'enseignement et d'apprentissage des enfants et des jeunes en Angola.

Dans un message faisant allusion à la Journée nationale des éducateurs, qui célébrée  le 22 novembre, Luísa Grilo valorise l'effort des enseignants qui, dans des situations de difficultés sociales, se sacrifient pour garantir une éducation et un enseignement de qualité à nos enfants, jeunes et adultes.

Selon la ministre, le rôle important de l'enseignant dans les réponses et les solutions apportées aux crises et aux problèmes auxquels l'école et la société sont confrontées est à nouveau souligné.

Dans son message, Luísa Grilo met en relief le rôle irremplaçable de l'enseignant dans la tâche de construction de la citoyenneté et de développement de la société par l'éducation et l'enseignement.

Luísa Grilo souligne que le Covid-19 a forcé l'école à se reconfigurer, face à de nouveaux défis, dans lesquels l'enseignant, une fois de plus, est appelé à agir avec maîtrise, courage et humanité.

Compte tenu des restrictions et des conditions imposées par la pandémie de Covid-19, la ministre de l’Éducation appelle à commémorer le 22 novembre de manière sûre et responsable, convaincus qu '«il n'y a pas d'avenir sans éducation et dans la résilience de l'enseignant est la force de l'école».

La Journée nationale des éducateurs a été instituée en 1978 par le gouvernement angolais, comme une étape importante de l’éducation, le début de la campagne nationale d'alphabétisation en 1977. Cette date constitue une occasion importante pour les autorités concernées, les éducateurs et les élèves de réfléchir aux principaux problèmes du secteur, visant à trouver des formules ou des modèles efficaces pour les surmonter.

Les données disponibles indiquent que le secteur de l’éducation compte actuellement 210 674 enseignants, pour un univers d'environ 13 millions d'élèves.

Dans un message faisant allusion à la Journée nationale des éducateurs, qui célébrée  le 22 novembre, Luísa Grilo valorise l'effort des enseignants qui, dans des situations de difficultés sociales, se sacrifient pour garantir une éducation et un enseignement de qualité à nos enfants, jeunes et adultes.

Selon la ministre, le rôle important de l'enseignant dans les réponses et les solutions apportées aux crises et aux problèmes auxquels l'école et la société sont confrontées est à nouveau souligné.

Dans son message, Luísa Grilo met en relief le rôle irremplaçable de l'enseignant dans la tâche de construction de la citoyenneté et de développement de la société par l'éducation et l'enseignement.

Luísa Grilo souligne que le Covid-19 a forcé l'école à se reconfigurer, face à de nouveaux défis, dans lesquels l'enseignant, une fois de plus, est appelé à agir avec maîtrise, courage et humanité.

Compte tenu des restrictions et des conditions imposées par la pandémie de Covid-19, la ministre de l’Éducation appelle à commémorer le 22 novembre de manière sûre et responsable, convaincus qu '«il n'y a pas d'avenir sans éducation et dans la résilience de l'enseignant est la force de l'école».

La Journée nationale des éducateurs a été instituée en 1978 par le gouvernement angolais, comme une étape importante de l’éducation, le début de la campagne nationale d'alphabétisation en 1977. Cette date constitue une occasion importante pour les autorités concernées, les éducateurs et les élèves de réfléchir aux principaux problèmes du secteur, visant à trouver des formules ou des modèles efficaces pour les surmonter.

Les données disponibles indiquent que le secteur de l’éducation compte actuellement 210 674 enseignants, pour un univers d'environ 13 millions d'élèves.