L'UNESCO souligne l'engagement du Président João Lourenço en faveur de l'éducation

  • Instituto Politécnico Industrial de Luanda (Arquivo)
Luanda - L'engagement du Président angolais, João Lourenço, en faveur de l'éducation a été mis en relief, mercredi, à Lisbonne, par la directrice générale adjointe de l'UNESCO, Stefania Giannini.

Selon la responsable, la participation de João Lourenço à la réunion mondiale sur l'éducation est la preuve de l'engagement de l'Angola à la cause de l'éducation, soulignant l'existence de plus de 13 millions d'étudiants inscrits cette année scolaire.

Cet engagement a été souligné lors de la 11e réunion des ministres de l'Éducation de la Communauté des pays de langue portugaise (CPLP) qui s'est tenue en ligne, dans le but d'évaluer le degré de mise en œuvre du Plan d'action de coopération multilatérale dans le domaine de l'éducation 2016 / 2020 et aborder le renforcement de la coopération.

S'exprimant lors de la réunion, le secrétaire d'État à l'enseignement secondaire, Gildo Matias, a évoqué la croissance substantielle des infrastructures scolaires et l'admission de nouveaux enseignants entre 2015 et 2020 qui ont permis l'universalisation de l'enseignement général et la formation technique et professionnelle.

A cette occasion, l'Angola a présenté les propositions pour le projet de livre numérique pour l'enseignement primaire et le glossaire de l'éducation et de la formation pour diffuser la littérature des États membres dans les écoles.

Il a partagé l'expérience de l’Angola en matière de redémarrage des cours en toute sécurité, grâce aux efforts de différentes communautés scolaires pour s'adapter à l’ère de la Covid-19.

La réunion, qui s'est déroulée sous le thème "L'éducation dans les États membres de la CPLP et le contexte de la pandémie de Covid-19", a approuvé la conclusion du Plan stratégique d'action et de coopération dans le domaine de l'éducation 2021/2026.

Au II semestre 2021, l'Angola assumera la présidence de la réunion des ministres de l'Éducation de la CPLP, succédant  Cap-Vert qui est à la tête de l'organisation.

Selon la responsable, la participation de João Lourenço à la réunion mondiale sur l'éducation est la preuve de l'engagement de l'Angola à la cause de l'éducation, soulignant l'existence de plus de 13 millions d'étudiants inscrits cette année scolaire.

Cet engagement a été souligné lors de la 11e réunion des ministres de l'Éducation de la Communauté des pays de langue portugaise (CPLP) qui s'est tenue en ligne, dans le but d'évaluer le degré de mise en œuvre du Plan d'action de coopération multilatérale dans le domaine de l'éducation 2016 / 2020 et aborder le renforcement de la coopération.

S'exprimant lors de la réunion, le secrétaire d'État à l'enseignement secondaire, Gildo Matias, a évoqué la croissance substantielle des infrastructures scolaires et l'admission de nouveaux enseignants entre 2015 et 2020 qui ont permis l'universalisation de l'enseignement général et la formation technique et professionnelle.

A cette occasion, l'Angola a présenté les propositions pour le projet de livre numérique pour l'enseignement primaire et le glossaire de l'éducation et de la formation pour diffuser la littérature des États membres dans les écoles.

Il a partagé l'expérience de l’Angola en matière de redémarrage des cours en toute sécurité, grâce aux efforts de différentes communautés scolaires pour s'adapter à l’ère de la Covid-19.

La réunion, qui s'est déroulée sous le thème "L'éducation dans les États membres de la CPLP et le contexte de la pandémie de Covid-19", a approuvé la conclusion du Plan stratégique d'action et de coopération dans le domaine de l'éducation 2021/2026.

Au II semestre 2021, l'Angola assumera la présidence de la réunion des ministres de l'Éducation de la CPLP, succédant  Cap-Vert qui est à la tête de l'organisation.