La ministre d'État coordonne la commission de la 2e édition de la Biennale de la paix

  • Carolina Cerqueira
Luanda - La ministre d'État aux Affaires sociales, Carolina Cerqueira, coordonne la commission multisectorielle pour la 2e édition de la Biennale de la paix - Forum panafricain pour la culture de la paix en Afrique, qui aura lieu en 2021.

La commission créée par le Président de la République, João Lourenço, a pour mission de préparer les conditions de l'événement et l'accord avec l'Unesco.

Selon une publication dans le Journal officiel, datée du 16 novembre, la mission est intégrée par le ministre des Relations extérieures, en tant que coordinateur adjoint, les ministres de la Culture, du Tourisme et de l'Environnement, de la Défense et des Anciens combattants de la patrie, de l'enseignement supérieur, des sciences et Innovation, télécommunications, technologies de l'information et communication sociale, entre autres.

La Biennale est une plateforme qui vise à développer et à consolider une culture de paix et de non-violence, libérant un mouvement panafricain qui promeut la diversité culturelle et l'unité africaine.

Ce sont des plateformes de réflexion sur l'avenir de l'Afrique, avec des approches focalisées sur l'éducation, la science, la culture au service de la culture de la paix en Afrique, la prévention des conflits et le rôle des médias dans la promotion de la paix.

Le concept de la Biennale est basé sur une Alliance de Partenaires pour la Culture de la Paix en Afrique, comme plateforme de mobilisation de ressources et de partenaires pour soutenir l'événement et développer des projets et initiatives à fort impact.

L'événement vise, entre autres objectifs, à valoriser les valeurs de paix et de citoyenneté et à matérialiser l'alliance des peuples autour de la culture de la paix.

 

La commission créée par le Président de la République, João Lourenço, a pour mission de préparer les conditions de l'événement et l'accord avec l'Unesco.

Selon une publication dans le Journal officiel, datée du 16 novembre, la mission est intégrée par le ministre des Relations extérieures, en tant que coordinateur adjoint, les ministres de la Culture, du Tourisme et de l'Environnement, de la Défense et des Anciens combattants de la patrie, de l'enseignement supérieur, des sciences et Innovation, télécommunications, technologies de l'information et communication sociale, entre autres.

La Biennale est une plateforme qui vise à développer et à consolider une culture de paix et de non-violence, libérant un mouvement panafricain qui promeut la diversité culturelle et l'unité africaine.

Ce sont des plateformes de réflexion sur l'avenir de l'Afrique, avec des approches focalisées sur l'éducation, la science, la culture au service de la culture de la paix en Afrique, la prévention des conflits et le rôle des médias dans la promotion de la paix.

Le concept de la Biennale est basé sur une Alliance de Partenaires pour la Culture de la Paix en Afrique, comme plateforme de mobilisation de ressources et de partenaires pour soutenir l'événement et développer des projets et initiatives à fort impact.

L'événement vise, entre autres objectifs, à valoriser les valeurs de paix et de citoyenneté et à matérialiser l'alliance des peuples autour de la culture de la paix.