Le musicien Teta Lágrimas repose au cimetière de Benfica

  • Músico Teta Lagrimas numa das suas actuações no centro Cultural Kilamba
Luanda - Les restes du musicien Teta Lágrimas ont été enterrés samedi, au cimetière Benfica, à Luanda.

Le musicien est décédé mardi 24 novembre, victime de maladie.

Issu d'une famille d'artistes, en particulier son défunt frère Teta Lando, Teta Lágrimas est devenu célèbre avec les chansons "Essa negra mata", "Amor em Crise", "Luanda já foste linda" et "Amizade colorida", des thèmes réussis qui ont marqué des moments importants de la musique angolaise.
Abel Lágrimas da Conceição Santos Teta, né dans la province de Zaire, a commencé à chanter en 1974, imitant à l'époque les chansons de son frère aîné, Teta Lando.

Son premier album a été enregistré en République démocratique du Congo (RDC).
Il a publié huit disques, notamment “Mãe de todos nós”, “Coisas da vida”, “Dilema”, “Luanda já foste linda”, “Renascente Esperança”, “Genuinamente”, “Letra chorada” e “Amizade Colorida”, en hommage à son frère Teta Lando, ainsi que le DVD «Letra Chorada».

Le musicien est décédé mardi 24 novembre, victime de maladie.

Issu d'une famille d'artistes, en particulier son défunt frère Teta Lando, Teta Lágrimas est devenu célèbre avec les chansons "Essa negra mata", "Amor em Crise", "Luanda já foste linda" et "Amizade colorida", des thèmes réussis qui ont marqué des moments importants de la musique angolaise.
Abel Lágrimas da Conceição Santos Teta, né dans la province de Zaire, a commencé à chanter en 1974, imitant à l'époque les chansons de son frère aîné, Teta Lando.

Son premier album a été enregistré en République démocratique du Congo (RDC).
Il a publié huit disques, notamment “Mãe de todos nós”, “Coisas da vida”, “Dilema”, “Luanda já foste linda”, “Renascente Esperança”, “Genuinamente”, “Letra chorada” e “Amizade Colorida”, en hommage à son frère Teta Lando, ainsi que le DVD «Letra Chorada».