Portugal: Sortie de l’album "Independência" de Paulo Flores

  • Paulo Flores (à dir.) e Yuri da Cunha
Lisbonne (Angop) – Le nouvel album du musicien angolais Paulo Flores est disponible depuis vendredi, dans le magasin de FNAC (Lisbonne) et sur les plateformes numériques.

Se confiant à l'ANGOP, Paul Flores a déclaré que l’album disposait de dix chansons,  portant une certaine nostalgie, mais il traduit aussi des visions d'avenir, des thèmes qui exaltent la liberté et la fraternité, l'harmonie.

Le musicien a ajouté  qu’à travers ses chansons il rendait hommage aux héros silencieux , aux  anonymes,  ceux dont beaucoup ne pouvaient plus parler.

L'artiste, comme toujours, a misé sur divers styles musicaux, à savoir le Semba, massemba, boléro, et a compté sur la participation des musiciens Yuri da Cunha, Prodígio, Kiari, Joazinho Morgado, Ivo Costa, Maneca Costa, Mayo, Boto Trindade, entre autres.

 «Le message que je veux transmettre , au fond , est notre histoire, l’histoire de ma vie, de ces 45 ans d’indépendance de l’Angola, de tout ce que j’ai imaginé, vu et ressenti, au fond c’est un témoignage du passé que je veux donner aux  jeunes afin qu’ils puissent bâtir leur avenir », a déclaré Paulo Flores.

L'artiste envisage de tenir, le 21 mai, un spectacle, à Coliseu dos Recreios, à Lisbonne (Portugal), pour présenter le nouvel album, puis en Angola en juin ou en juillet.

Se confiant à l'ANGOP, Paul Flores a déclaré que l’album disposait de dix chansons,  portant une certaine nostalgie, mais il traduit aussi des visions d'avenir, des thèmes qui exaltent la liberté et la fraternité, l'harmonie.

Le musicien a ajouté  qu’à travers ses chansons il rendait hommage aux héros silencieux , aux  anonymes,  ceux dont beaucoup ne pouvaient plus parler.

L'artiste, comme toujours, a misé sur divers styles musicaux, à savoir le Semba, massemba, boléro, et a compté sur la participation des musiciens Yuri da Cunha, Prodígio, Kiari, Joazinho Morgado, Ivo Costa, Maneca Costa, Mayo, Boto Trindade, entre autres.

 «Le message que je veux transmettre , au fond , est notre histoire, l’histoire de ma vie, de ces 45 ans d’indépendance de l’Angola, de tout ce que j’ai imaginé, vu et ressenti, au fond c’est un témoignage du passé que je veux donner aux  jeunes afin qu’ils puissent bâtir leur avenir », a déclaré Paulo Flores.

L'artiste envisage de tenir, le 21 mai, un spectacle, à Coliseu dos Recreios, à Lisbonne (Portugal), pour présenter le nouvel album, puis en Angola en juin ou en juillet.