La vie et l'œuvre de Simão Toco dépeintes lors d'une conférence internationale

  • Dom Afonso Nunes, leader de l'Eglise Simão Toco
Benguela – La province de Benguela accueille à partir de ce vendredi, une conférence internationale sur la vie et l'œuvre du prophète Simão Gonçalves Toco, qui a créé l'Église de Notre Seigneur Jésus-Christ dans le monde, appelé aussi ‘‘Tocoista’’, en 1949.

D'une durée de deux jours, l'événement a réuni environ 400 délégués de différentes régions du pays et des représentants des continents africain, européen, américain et asiatique, a appris l'Angop vendredi.

Les conférenciers se pencheront sur des sujets comme la genèse du Tocoïsme, depuis la naissance du prophète Simão Toco, le maintien, la croissance et le développement de l'église, à travers des épîtres censurées par le régime colonial fasciste portugais, le progrès ecclésiastique et social des tocoïstes au cours des 21 dernières années de leadership spirituel de Sa Sainteté Mgr Afonso Nunes, entre autres thèmes.

S'adressant à la presse, Mgr Afonso Nunes a déclaré que le but de la conférence est de louer les actes de Sa sainteté le prophète Simão Toco pendant les 11 années qu’il était emprisonné à l'île des Açores, au Portugal, dans ses multiples dimensions (spirituelle, humaine, sociale, rassembleur, patriote et contestataire des régimes coloniaux belge et portugais).

Selon l'évêque, l'événement est aussi un moment idéal pour les érudits du tocoïsme pour qu’ils puissent transmettre au monde le rôle prépondérant joué par Sa Sainteté Simão Toco pour la liberté des peuples.

"Le leader tocoïste Simão Gonçalves Toco ne devrait pas seulement être connu comme un prophète, mais aussi comme un nationaliste, et pour cela il est nécessaire d'approfondir cette connaissance afin de lui donner sa vraie valeur", a-t-il souligné.

A propos, il a déclaré qu'ils espèrent transmettre à l'intérieur et à l'extérieur du continent, ce qu'étaient la vie et l'œuvre du prophète Simão Toco, sa trajectoire, la déportation à cause des idéaux de paix, de liberté, de réconciliation et d'unité entre les races, ainsi que les controverses qui existaient entre le gouvernement de Salazar et l'église tocoïste.

L'église de Notre Seigneur Jésus-Christ dans le monde (Tocoïsta) a été créée le 25 juillet 1949 par le prophète Simão Gonçalves Toco. Il est installé dans plusieurs pays d'Afrique, d'Europe, d'Asie et d'Amérique latine.

D'une durée de deux jours, l'événement a réuni environ 400 délégués de différentes régions du pays et des représentants des continents africain, européen, américain et asiatique, a appris l'Angop vendredi.

Les conférenciers se pencheront sur des sujets comme la genèse du Tocoïsme, depuis la naissance du prophète Simão Toco, le maintien, la croissance et le développement de l'église, à travers des épîtres censurées par le régime colonial fasciste portugais, le progrès ecclésiastique et social des tocoïstes au cours des 21 dernières années de leadership spirituel de Sa Sainteté Mgr Afonso Nunes, entre autres thèmes.

S'adressant à la presse, Mgr Afonso Nunes a déclaré que le but de la conférence est de louer les actes de Sa sainteté le prophète Simão Toco pendant les 11 années qu’il était emprisonné à l'île des Açores, au Portugal, dans ses multiples dimensions (spirituelle, humaine, sociale, rassembleur, patriote et contestataire des régimes coloniaux belge et portugais).

Selon l'évêque, l'événement est aussi un moment idéal pour les érudits du tocoïsme pour qu’ils puissent transmettre au monde le rôle prépondérant joué par Sa Sainteté Simão Toco pour la liberté des peuples.

"Le leader tocoïste Simão Gonçalves Toco ne devrait pas seulement être connu comme un prophète, mais aussi comme un nationaliste, et pour cela il est nécessaire d'approfondir cette connaissance afin de lui donner sa vraie valeur", a-t-il souligné.

A propos, il a déclaré qu'ils espèrent transmettre à l'intérieur et à l'extérieur du continent, ce qu'étaient la vie et l'œuvre du prophète Simão Toco, sa trajectoire, la déportation à cause des idéaux de paix, de liberté, de réconciliation et d'unité entre les races, ainsi que les controverses qui existaient entre le gouvernement de Salazar et l'église tocoïste.

L'église de Notre Seigneur Jésus-Christ dans le monde (Tocoïsta) a été créée le 25 juillet 1949 par le prophète Simão Gonçalves Toco. Il est installé dans plusieurs pays d'Afrique, d'Europe, d'Asie et d'Amérique latine.