Plan de gestion du centre historique de Mbanza Kongo axé sur l'amélioration de la vie de la population

  • Secrétaire d'État à la Culture, Maria da Piedade de Jesus (Archives)
Mbanza Kongo (Angola)- Le nouveau plan de gestion du centre historique de Mbanza Kongo, qui devrait être achevé en décembre de cette année, se concentrera sur l'amélioration des conditions de vie des habitants locaux.

Le plan de gestion actuel pour 2016, qui a expiré en 2020, s’est dédié uniquement aux actions visant la conservation et la préservation du patrimoine historique et culturel local, sans impact majeur sur l'amélioration de la vie des habitants.

Selon la secrétaire d'État à la Culture, Maria da Piedade de Jesus, le futur plan de gestion pour la période 2022-2026 prévoit des actions sociales visant le développement intégral de ce centre historique.

L'éducation et la recherche, a-t-elle indiqué, seront reflétées dans le nouveau document programmatique préparé par des techniciens du ministère de la Culture, du Tourisme et de l'Environnement, en partenariat avec l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO).

Maria da Piedade de Jesus a souligné que les musées nationaux disposent déjà d'une nouvelle législation qui leur permet de monétiser leurs services, en facturant aux visiteurs l'accès aux expositions.

La responsable a également défendu l'émergence d'agences de voyages avec des packages pour des visites à Mbanza Kongo, pour capitaliser et monétiser également le patrimoine historique local, suggérant, pour cela, l'augmentation de la capacité d'hébergement et autres pour l'accueil digne de plus de touristes.

«Il doit y avoir, à Mbanza Kongo, des guides qui conduiront des touristes vers les différents points de visite, dans le centre de la ville et à sa périphérie », a-t-elle noté, pour qui toute cette programmation doit s'inscrire dans un itinéraire touristique bien organisé et structuré.

Actuellement, l'accès au Musée des Rois du Kongo et à d'autres lieux d'intérêt historique et culturel est gratuit.

Le plan de gestion actuel pour 2016, qui a expiré en 2020, s’est dédié uniquement aux actions visant la conservation et la préservation du patrimoine historique et culturel local, sans impact majeur sur l'amélioration de la vie des habitants.

Selon la secrétaire d'État à la Culture, Maria da Piedade de Jesus, le futur plan de gestion pour la période 2022-2026 prévoit des actions sociales visant le développement intégral de ce centre historique.

L'éducation et la recherche, a-t-elle indiqué, seront reflétées dans le nouveau document programmatique préparé par des techniciens du ministère de la Culture, du Tourisme et de l'Environnement, en partenariat avec l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO).

Maria da Piedade de Jesus a souligné que les musées nationaux disposent déjà d'une nouvelle législation qui leur permet de monétiser leurs services, en facturant aux visiteurs l'accès aux expositions.

La responsable a également défendu l'émergence d'agences de voyages avec des packages pour des visites à Mbanza Kongo, pour capitaliser et monétiser également le patrimoine historique local, suggérant, pour cela, l'augmentation de la capacité d'hébergement et autres pour l'accueil digne de plus de touristes.

«Il doit y avoir, à Mbanza Kongo, des guides qui conduiront des touristes vers les différents points de visite, dans le centre de la ville et à sa périphérie », a-t-elle noté, pour qui toute cette programmation doit s'inscrire dans un itinéraire touristique bien organisé et structuré.

Actuellement, l'accès au Musée des Rois du Kongo et à d'autres lieux d'intérêt historique et culturel est gratuit.