L'Arabie saoudite dit avoir déjoué une attaque des rebelles yéménites

La télévision d'État saoudienne rapporte la mise en échec d'une attaque aux missiles balistiques lancée par les Houthis, lit-on sur Le Figaro.

Plusieurs explosions ont secoué Riyad ce samedi, la télévision d'État saoudienne rapportant la mise en échec d'une attaque aux missiles balistiques lancée par les rebelles au Yémen voisin. Les rebelles Houthis, soutenus par l'Iran dans le conflit au Yémen, ont multiplié les attaques contre l'Arabie saoudite à la tête d'une coalition militaire appuyant le gouvernement yéménite.

Les forces de défense aérienne saoudiennes ont déjoué «une attaque de missiles balistiques menée par les Houthis» contre la capitale saoudienne Riyad, a indiqué la coalition militaire, citée par la télévision Al-Ekhbariya, sans préciser le nombre de missiles interceptés. Des correspondants de l'AFP et des habitants à Riyad ont entendu plusieurs fortes explosions. Quatre drones lancés par les Houthis contre le sud du royaume saoudien ont été en outre interceptés, selon la coalition.

Ces attaques n'ont pas été revendiquées dans l'immédiat. Elle intervient au moment où l'Arabie saoudite accueille le championnat de Formule E en banlieue de Riyad, auquel le prince héritier Mohammed ben Salmane a assisté selon les médias d'État.

Plusieurs explosions ont secoué Riyad ce samedi, la télévision d'État saoudienne rapportant la mise en échec d'une attaque aux missiles balistiques lancée par les rebelles au Yémen voisin. Les rebelles Houthis, soutenus par l'Iran dans le conflit au Yémen, ont multiplié les attaques contre l'Arabie saoudite à la tête d'une coalition militaire appuyant le gouvernement yéménite.

Les forces de défense aérienne saoudiennes ont déjoué «une attaque de missiles balistiques menée par les Houthis» contre la capitale saoudienne Riyad, a indiqué la coalition militaire, citée par la télévision Al-Ekhbariya, sans préciser le nombre de missiles interceptés. Des correspondants de l'AFP et des habitants à Riyad ont entendu plusieurs fortes explosions. Quatre drones lancés par les Houthis contre le sud du royaume saoudien ont été en outre interceptés, selon la coalition.

Ces attaques n'ont pas été revendiquées dans l'immédiat. Elle intervient au moment où l'Arabie saoudite accueille le championnat de Formule E en banlieue de Riyad, auquel le prince héritier Mohammed ben Salmane a assisté selon les médias d'État.