Aung San Suu Kyi ciblée par de nouvelles poursuites au Myanmar

Rangoon - La dirigeante birmane Aung San Suu Kyi, destituée par le coup d'État militaire du 1er février, a été accusée de deux nouvelles infractions, ont annoncé lundi les avocats de la défense, selon Lusa.

Suu Kyi est poursuivie pour violation d'une loi sur les télécommunications et "incitation au désordre public", a déclaré l'avocat Nay Tu.

La dirigeante de la Ligue nationale pour la démocratie et Cheffe de l’Exécutif "de facto" de l'ex-Birmanie assignée à résidence avait déjà été poursuivie pour possession de deux radios téléphones obtenues "sans respecter les ordres de restriction des mesures imposées contre la pandémie du covid-19".

ntra a pandemia de covid-19".

Suu Kyi est poursuivie pour violation d'une loi sur les télécommunications et "incitation au désordre public", a déclaré l'avocat Nay Tu.

La dirigeante de la Ligue nationale pour la démocratie et Cheffe de l’Exécutif "de facto" de l'ex-Birmanie assignée à résidence avait déjà été poursuivie pour possession de deux radios téléphones obtenues "sans respecter les ordres de restriction des mesures imposées contre la pandémie du covid-19".

ntra a pandemia de covid-19".