Iran : la centrale nucléaire de Bouchehr à l'arrêt après une "défaillance technique"

Après une "défaillance technique" de nature non précisée, l'unique centrale nucléaire iranienne, à Bouchehr dans le sud du pays, est à l'arrêt depuis lundi, à indiqué l'Organisation iranienne de l'énergie atomique dans un communiqué. Construite par la Russie, cette centrale dotée d'un réacteur de 1 000 MW située dans une zone sujette aux séismes suscite de nombreuses craintes dans la région, lit-on sur France 24.

La seule centrale nucléaire d'Iran, à Bouchehr, dans le sud du pays, est à l'arrêt, lundi 21 juin, pour "quelques jours" après une "défaillance technique" de nature non précisée signalée par l'Organisation iranienne de l'énergie atomique (OIEA).

"À la suite d'une défaillance technique à la centrale de Bouchehr (...) celle-ci a été temporairement arrêtée et déconnectée du réseau électrique national", a indiqué l'OIEA dans un court communiqué publié dans le nuit de dimanche à lundi. "Naturellement, après que cette défaillance technique aura été corrigée, la centrale sera rebranchée au réseau électrique national, dans quelques jours", ajoute le court communiqué.

Dotée d'un réacteur de 1 000 MW, la centrale a été construite par la Russie et a été mise en service en 2013.

La seule centrale nucléaire d'Iran, à Bouchehr, dans le sud du pays, est à l'arrêt, lundi 21 juin, pour "quelques jours" après une "défaillance technique" de nature non précisée signalée par l'Organisation iranienne de l'énergie atomique (OIEA).

"À la suite d'une défaillance technique à la centrale de Bouchehr (...) celle-ci a été temporairement arrêtée et déconnectée du réseau électrique national", a indiqué l'OIEA dans un court communiqué publié dans le nuit de dimanche à lundi. "Naturellement, après que cette défaillance technique aura été corrigée, la centrale sera rebranchée au réseau électrique national, dans quelques jours", ajoute le court communiqué.

Dotée d'un réacteur de 1 000 MW, la centrale a été construite par la Russie et a été mise en service en 2013.