La Corée du Nord dénonce un « double jeu » américain après des tirs de missiles

  • Embaixador extraordinário e plenipotenciário da Coreia do Norte, Jo Pyong Chol, assina livro de memorando
Après la condamnation des États-Unis des tirs de missiles de la Corée du Nord, Pyongyang dénonce un « double jeu » de Washington pour avoir occulté le lancement d’un missile balistique de la Corée du Sud, lit-on sur Sudouest.

Pyongyang a accusé vendredi les États-Unis de « double jeu » et attribué à la duplicité américaine la responsabilité de l’impasse dans les discussions sur le nucléaire, au surlendemain de tirs de missiles effectués par la Corée du Nord comme du Sud.

Washington, allié de Séoul, a « condamné » les tirs de Pyongyang, effectués « en violation de plusieurs résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU » et qui représentent « une menace pour les voisins ».

L’agence de presse officielle nord-coréenne Korean Central News Agency (KCNA) a fustigé vendredi ces commentaires, révélateurs selon elle d'« une attitude de double jeu » en « gardant le silence sur l’acte de la Corée du Sud », référence au tir de Séoul.

Pyongyang a accusé vendredi les États-Unis de « double jeu » et attribué à la duplicité américaine la responsabilité de l’impasse dans les discussions sur le nucléaire, au surlendemain de tirs de missiles effectués par la Corée du Nord comme du Sud.

Washington, allié de Séoul, a « condamné » les tirs de Pyongyang, effectués « en violation de plusieurs résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU » et qui représentent « une menace pour les voisins ».

L’agence de presse officielle nord-coréenne Korean Central News Agency (KCNA) a fustigé vendredi ces commentaires, révélateurs selon elle d'« une attitude de double jeu » en « gardant le silence sur l’acte de la Corée du Sud », référence au tir de Séoul.