Pays-Bas : explosion près d’un centre de dépistage du Covid-19

Une explosion a retenti ce mercredi 3 mars au matin aux Pays-Bas, dans la ville de Bovenkarspel, en Hollande-Septentrionale, lit-on sur le Point international.

La police néerlandaise a expliqué que l'explosif s'était déclenché près d'un centre de dépistage du Covid-19, précisant que l'incident n'avait fait aucun blessé.

« Près du centre de dépistage du service local de santé publique à Bovenkarspel, un explosif s'est déclenché à 6 h 55. Des fenêtres ont été détruites, pas de blessé. La police enquête. Le périmètre a été bouclé », a affirmé la police dans un bref communiqué.

Les services de déminage ont été déployés sur place afin de déterminer si du matériel explosif s'y trouve toujours, selon la télévision publique NOS.

 « Pour l'instant, nous n'excluons aucune piste et ne pouvons encore rien dire sur les motivations, une enquête est en cours », a déclaré à l’Agence France-Presse Menno Hartenberg, porte-parole de la police de Hollande-Septentrionale, tout en excluant une piste accidentelle. L'engin, « un objet en métal qui se situe entre un tube et une canette », « a été placé là et a explosé près de la façade du centre de dépistage », a-t-il ajouté.

 

 

 

 

 

 

 

La police néerlandaise a expliqué que l'explosif s'était déclenché près d'un centre de dépistage du Covid-19, précisant que l'incident n'avait fait aucun blessé.

« Près du centre de dépistage du service local de santé publique à Bovenkarspel, un explosif s'est déclenché à 6 h 55. Des fenêtres ont été détruites, pas de blessé. La police enquête. Le périmètre a été bouclé », a affirmé la police dans un bref communiqué.

Les services de déminage ont été déployés sur place afin de déterminer si du matériel explosif s'y trouve toujours, selon la télévision publique NOS.

 « Pour l'instant, nous n'excluons aucune piste et ne pouvons encore rien dire sur les motivations, une enquête est en cours », a déclaré à l’Agence France-Presse Menno Hartenberg, porte-parole de la police de Hollande-Septentrionale, tout en excluant une piste accidentelle. L'engin, « un objet en métal qui se situe entre un tube et une canette », « a été placé là et a explosé près de la façade du centre de dépistage », a-t-il ajouté.