Covid-19 : le Royaume-Uni commence à injecter le vaccin AstraZeneca/Oxford

  • La carte géographique du Royaume-Uni
Le Royaume-Uni est devenu lundi le premier pays au monde à déployer le vaccin contre le Covid-19 du groupe pharmaceutique AstraZeneca et de l'université d'Oxford, moins cher et plus facilement transportable. Il avait déjà été le premier pays à utiliser le vaccin de Pfizer/BioNTech, le mois dernier.

Un "tournant" dans la lutte contre le virus en Europe. Le Royaume-Uni devient, lundi 4 janvier, le premier pays à administrer à sa population le vaccin du laboratoire britannique AstraZeneca et de l'Université d'Oxford contre le Covid-19, tout en envisageant un nouveau tour de vis sévère pour freiner l'aggravation de la pandémie.

Brian Pinker, un Britannique de 82 ans, a reçu à l'hôpital Churchill de l'université d'Oxford la première injection de ce vaccin "national", dont 520 000 doses sont prêtes à être distribuées, a indiqué le service public de santé britannique (NHS) dans un communiqué.  

Un "tournant" dans la lutte contre le virus en Europe. Le Royaume-Uni devient, lundi 4 janvier, le premier pays à administrer à sa population le vaccin du laboratoire britannique AstraZeneca et de l'Université d'Oxford contre le Covid-19, tout en envisageant un nouveau tour de vis sévère pour freiner l'aggravation de la pandémie.

Brian Pinker, un Britannique de 82 ans, a reçu à l'hôpital Churchill de l'université d'Oxford la première injection de ce vaccin "national", dont 520 000 doses sont prêtes à être distribuées, a indiqué le service public de santé britannique (NHS) dans un communiqué.