En Equateur, recomptage partiel des bulletins de l’élection présidentielle

Le suspense reste entier pour la présidentielle en Equateur. Il y aura un recomptage partiel des bulletins à la suite de la demande des deux candidats à la lutte pour une place au second tour, a annoncé, vendredi 12 février, l’autorité électorale, lit-on sur Le Monde.

L’ex-banquier de droite Guillermo Lasso et le leader indigène de gauche Yaku Perez sont au coude-à-coude pour pouvoir accéder au second tour et y affronter Andres Arauz, dauphin de l’ex-président socialiste Rafael Correa (2007-2017).

Le second tour, prévu pour le 11 avril, désignera le successeur de Lenin Moreno, un président impopulaire, dont le mandat de quatre ans expire le 24 mai.

L’ex-banquier de droite Guillermo Lasso et le leader indigène de gauche Yaku Perez sont au coude-à-coude pour pouvoir accéder au second tour et y affronter Andres Arauz, dauphin de l’ex-président socialiste Rafael Correa (2007-2017).

Le second tour, prévu pour le 11 avril, désignera le successeur de Lenin Moreno, un président impopulaire, dont le mandat de quatre ans expire le 24 mai.