Rencontre discrète entre Etats-Unis et Russie à Genève pour stabiliser leur relation

  • Art photographique des présidents de la Russie, Vladimir Poutine et des États-Unis, Joe Biden
Moscou et Washington poursuivent à Genève le dialogue stratégique entamé par Vladimir Poutine et Joe Biden en juin, pour tenter de stabiliser une relation très dégradée, lit-on sur SudOuest.

La réunion, qui se passe à huis clos et en l’absence des médias, doit commencer vers 7 h 30 ce mercredi et les discussions entre les délégations menées par la numéro 2 du département d’État, Wendy Sherman, côté américain et par le vice-ministre des Affaires étrangères Sergueï Riabkov, côté russe, devraient prendre une bonne partie de la journée.

Russes comme Américains ont tempéré les attentes et aucun résultat spectaculaire n’est à attendre pour cette deuxième réunion qui doit porter sur d’épineux dossiers liés au contrôle des armements.

La réunion, qui se passe à huis clos et en l’absence des médias, doit commencer vers 7 h 30 ce mercredi et les discussions entre les délégations menées par la numéro 2 du département d’État, Wendy Sherman, côté américain et par le vice-ministre des Affaires étrangères Sergueï Riabkov, côté russe, devraient prendre une bonne partie de la journée.

Russes comme Américains ont tempéré les attentes et aucun résultat spectaculaire n’est à attendre pour cette deuxième réunion qui doit porter sur d’épineux dossiers liés au contrôle des armements.