USA: Obama reproche à Trump d'avoir incité à la violence au Capitole

  • EX-PRESIDENTE NORTE-AMERICANO BARACK OBAMA (FOTO ARQUIVO)
WASHINGTON (Reuters) - L'ancien président démocrate des Etats-Unis, Barack Obama, a reproché mercredi à son successeur républicain à la Maison blanche, Donald Trump, d'avoir incité ses partisans à faire irruption au Capitole.

"L'histoire se souviendra à juste titre des violences d'aujourd'hui au Capitole, incitées par un président en exercice qui n'a eu de cesse de mentir sans fondement sur l'issue d'une élection licite, comme un moment de grand déshonneur et de honte pour notre nation", a-t-il dit dans un communiqué.

"L'histoire se souviendra à juste titre des violences d'aujourd'hui au Capitole, incitées par un président en exercice qui n'a eu de cesse de mentir sans fondement sur l'issue d'une élection licite, comme un moment de grand déshonneur et de honte pour notre nation", a-t-il dit dans un communiqué.