Les États-Unis organisent un sommet sur le Covid-19 en marge de l'Assemblée générale des Nations Unies

  • Joe Biden, Président des États-Unis
Washington - Le Président américain Joe Biden tiendra mercredi un sommet virtuel sur le Covid-19 en marge de l'Assemblée générale des Nations Unies, a annoncé la Maison Blanche.

"Cette réunion vise à élargir et renforcer nos efforts communs" et "s'aligner sur une vision commune pour vaincre le covid-19", a déclaré la porte-parole de la Maison Blanche Jen Psaki, dans un communiqué cité par l'Agence France Presse (AFP).

La réunion s'appuiera sur les réunions précédentes des dirigeants et ministres mondiaux du G7 ou du G20 et se tiendra le lendemain du discours de Joe Biden à l'Assemblée générale des Nations Unies.

La Maison Blanche a déclaré qu'elle s'attend à ce que les participants augmentent leurs ambitions en matière de vaccinations, de disponibilité de tests et de médicaments, développent un "mécanisme de financement durable pour la sécurité sanitaire et un leadership mondial pour les menaces émergentes" et fixent des objectifs communs.

La liste des invités de ce sommet n'a pas été précisée par la Maison Blanche, qui fournira plus d'informations sur cet événement "dans les prochains jours".

Joe Biden a présenté les États-Unis comme un leader mondial dans la lutte pour la vaccination, même si cette affirmation est accueillie avec scepticisme par certaines organisations non gouvernementales de santé.

Le pays, cependant, est le plus grand donateur de vaccins, une décision que Biden compare à l'entrée de l'armée américaine dans la Seconde Guerre mondiale.

"Cette réunion vise à élargir et renforcer nos efforts communs" et "s'aligner sur une vision commune pour vaincre le covid-19", a déclaré la porte-parole de la Maison Blanche Jen Psaki, dans un communiqué cité par l'Agence France Presse (AFP).

La réunion s'appuiera sur les réunions précédentes des dirigeants et ministres mondiaux du G7 ou du G20 et se tiendra le lendemain du discours de Joe Biden à l'Assemblée générale des Nations Unies.

La Maison Blanche a déclaré qu'elle s'attend à ce que les participants augmentent leurs ambitions en matière de vaccinations, de disponibilité de tests et de médicaments, développent un "mécanisme de financement durable pour la sécurité sanitaire et un leadership mondial pour les menaces émergentes" et fixent des objectifs communs.

La liste des invités de ce sommet n'a pas été précisée par la Maison Blanche, qui fournira plus d'informations sur cet événement "dans les prochains jours".

Joe Biden a présenté les États-Unis comme un leader mondial dans la lutte pour la vaccination, même si cette affirmation est accueillie avec scepticisme par certaines organisations non gouvernementales de santé.

Le pays, cependant, est le plus grand donateur de vaccins, une décision que Biden compare à l'entrée de l'armée américaine dans la Seconde Guerre mondiale.