Les États-Unis totalisent plus de 601 000 morts

  • Drapeau des Etats-Unis
New York - Les États-Unis ont enregistré 601 717 décès dus au Covid-19 et 33 522 898 cas depuis le début de la pandémie, selon un décompte indépendant de l'Université Johns Hopkins publié ce dimanche.

Le bilan des dernières 24 heures montre une tendance similaire à celle des derniers jours avec une augmentation des décès sous la barre des 500, loin des trois mille quotidiens survenus en décembre, janvier et février.

Pourtant, le nombre provisoire de morts dépasse de loin les estimations initiales de la Maison Blanche, qui prévoyaient, au mieux, entre 100 000 et 240 000 décès dus à la pandémie.

Concernant les vaccins, environ 176,7 millions d'Américains (53,2% de la population) ont reçu au moins une dose, dont 149,1 millions (44,9%) sont déjà entièrement vaccinés, selon les Centers for Disease Control and Prevention (CDC).

La pandémie du covid-19 a fait au moins 3 853 859 décès dans le monde, résultant de plus de 177,7 millions de cas d'infection, selon un bilan réalisé par l'agence de presse France-Presse (AFP).

La maladie est transmise par le nouveau coronavirus SARS-CoV-2, détecté fin 2019 à Wuhan, une ville du centre de la Chine.

Le bilan des dernières 24 heures montre une tendance similaire à celle des derniers jours avec une augmentation des décès sous la barre des 500, loin des trois mille quotidiens survenus en décembre, janvier et février.

Pourtant, le nombre provisoire de morts dépasse de loin les estimations initiales de la Maison Blanche, qui prévoyaient, au mieux, entre 100 000 et 240 000 décès dus à la pandémie.

Concernant les vaccins, environ 176,7 millions d'Américains (53,2% de la population) ont reçu au moins une dose, dont 149,1 millions (44,9%) sont déjà entièrement vaccinés, selon les Centers for Disease Control and Prevention (CDC).

La pandémie du covid-19 a fait au moins 3 853 859 décès dans le monde, résultant de plus de 177,7 millions de cas d'infection, selon un bilan réalisé par l'agence de presse France-Presse (AFP).

La maladie est transmise par le nouveau coronavirus SARS-CoV-2, détecté fin 2019 à Wuhan, une ville du centre de la Chine.