La Géorgie au bord de la crise politique après les élections législatives

  • Bandeira da Georgia
Selon des résultats partiels, le parti au pouvoir, Rêve géorgien, l'a emporté avec 48,5 % des voix. L'opposition rejette ces résultats, clame aussi la victoire et appelle à une mobilisation massive, lit-on sur Le Monde.

« Ce n’était pas des élections, mais une guerre, et nous ne l’avons pas perdue. » Au lendemain des élections législatives en Géorgie, dimanche 1er novembre, les partis de l’opposition ont rejeté les résultats du scrutin et appelé à manifester à 16 heures devant le Parlement à Tbilissi.

Selon des résultats encore provisoires, le parti au pouvoir, Rêve géorgien, dirigé par le milliardaire Bidzina Ivanichvili, a remporté les élections avec 48,5 % des voix contre 45 % à l’opposition, dominée par le parti de l’ancien président Mikheïl Saakachvili, Mouvement national uni.

Tous deux ont revendiqué la victoire dès la veille, alors que les sondages sortis des urnes donnaient des résultats contradictoires. Celui de la chaîne pro-gouvernementale Imedi TV créditait Rêve géorgien de 55 % des voix, tandis qu’une estimation de Mtavari TV, soutenant l’opposition, accordait à cette dernière 52 % des suffrages.

« Ce n’était pas des élections, mais une guerre, et nous ne l’avons pas perdue. » Au lendemain des élections législatives en Géorgie, dimanche 1er novembre, les partis de l’opposition ont rejeté les résultats du scrutin et appelé à manifester à 16 heures devant le Parlement à Tbilissi.

Selon des résultats encore provisoires, le parti au pouvoir, Rêve géorgien, dirigé par le milliardaire Bidzina Ivanichvili, a remporté les élections avec 48,5 % des voix contre 45 % à l’opposition, dominée par le parti de l’ancien président Mikheïl Saakachvili, Mouvement national uni.

Tous deux ont revendiqué la victoire dès la veille, alors que les sondages sortis des urnes donnaient des résultats contradictoires. Celui de la chaîne pro-gouvernementale Imedi TV créditait Rêve géorgien de 55 % des voix, tandis qu’une estimation de Mtavari TV, soutenant l’opposition, accordait à cette dernière 52 % des suffrages.