Incendie dans l'une des principales raffineries de Syrie

Damas - Les autorités syriennes s'emploient à éteindre un incendie qui s'est déclaré dans leur principale raffinerie de Homs, dans l'ouest du pays, ont rapporté dimanche les médias officiels.

Suleiman Muhammad Hawl, directeur de la raffinerie, a confirmé qu'il n'y avait pas eu de pertes humaines dans l'incident.

Apparemment, l'incendie s'est déclaré dans une unité de distillation en raison d'une fuite dans une station de pompage.

La télévision d'État a montré des images en direct d'un incendie prenant des parties de la raffinerie avec des nuages ​​de fumée noire au loin, tandis que les pompiers attaquaient les flammes.

En janvier de la même année, il y a eu un incendie majeur et une explosion à Homs, impliquant une station de chargement de pétrole brut à proximité et des dizaines de camions transportant des produits pétroliers à travers le pays.

Les raffineries de Homs et de Banias sur la côte méditerranéenne ont été confrontées à des pénuries d'approvisionnement ces derniers mois en raison de l'approvisionnement irrégulier en pétrole brut iranien du pays touché par les sanctions, qui dépend principalement de Téhéran pour ses besoins énergétiques.

La raffinerie de Homs est l'une des deux seules raffineries de pétrole en Syrie et fonctionne avec une capacité de 110 000 barils par jour, la plus petite des deux raffineries, puisque Banias produit 130 000 barils par jour.

Suleiman Muhammad Hawl, directeur de la raffinerie, a confirmé qu'il n'y avait pas eu de pertes humaines dans l'incident.

Apparemment, l'incendie s'est déclaré dans une unité de distillation en raison d'une fuite dans une station de pompage.

La télévision d'État a montré des images en direct d'un incendie prenant des parties de la raffinerie avec des nuages ​​de fumée noire au loin, tandis que les pompiers attaquaient les flammes.

En janvier de la même année, il y a eu un incendie majeur et une explosion à Homs, impliquant une station de chargement de pétrole brut à proximité et des dizaines de camions transportant des produits pétroliers à travers le pays.

Les raffineries de Homs et de Banias sur la côte méditerranéenne ont été confrontées à des pénuries d'approvisionnement ces derniers mois en raison de l'approvisionnement irrégulier en pétrole brut iranien du pays touché par les sanctions, qui dépend principalement de Téhéran pour ses besoins énergétiques.

La raffinerie de Homs est l'une des deux seules raffineries de pétrole en Syrie et fonctionne avec une capacité de 110 000 barils par jour, la plus petite des deux raffineries, puisque Banias produit 130 000 barils par jour.